Où pêcher (pêche à pied) en Pays de la Loire ?

Service
Grand public Elus locaux
Date de publication
Visuel
pêcheurs à pied
Accroche
Le contrôle sanitaire des gisements de pêche à pied récréative, interrompu depuis le 17 mars, reprend progressivement en juin dans le cadre de la réouverture des accès aux plages.

Dans cette attente, la cuisson des coquillages est recommandée.
Corps de texte

Les résultats de cette surveillance sont disponibles auprès de la mairie, ainsi qu'aux accès aux sites de pêche. Ils seront également à nouveau consultables site par site sur cette page très prochainement.

Les sites interdits à la pêche : au 25 août 2020

* Pour dégradation de la qualité. Le gisement ou la zone conchylicole de secteur est impacté par une contamination bactériologique :

  • L’Herbaudière et Fort Larron à Noirmoutier (85) ; La Grande Plage des Sables-d’Olonne (85)

 

* Pour protection de la ressource. Le gisement a besoin de se régénérer :

  • Benoît à La Baule (44)

Les interdictions pour des motifs sanitaires peuvent être durables ou temporaires et être dues notamment à des contaminations d'origine bactériologique ou à la présence de phytoplancton toxique.

La consommation de coquillages présentant une mauvaise qualité microbiologique peut entrainer l'apparition de symptômes similaires à une gastro-entérite : maux de ventre, diarrhées, nausées et vomissements. Dans des cas plus graves, des maladies infectieuses peuvent se développer, comme l'hépatite A ou la Salmonellose (fièvre typhoïde...).

Risques augmentés en cas de pluies ! Il est préférable de ne pas pêcher de coquillages dans les 48 heures qui suivent de fortes pluies en raison possibles de dégradation de la qualité du milieu.

Au-delà de la surveillance bactériologique, des toxines produites par Dinophysis (phytoplancton) peuvent provoquer chez le consommateur de coquillages contaminés, une intoxication dont les effets apparaissent 30 minutes à 12 heures après ingestion. Les principaux symptômes en sont diarrhées, douleurs abdominales et vomissements (rétablissement en 3 jours). Les toxines étant stables à la chaleur, la cuisson des coquillages ne diminue pas leur toxicité.

 

    Informations COVID-19 et coquillages

    En complément des précautions sanitaires usuelles, dans le contexte COVID, nous vous invitons à vous rapprocher de la mairie afin de prendre connaissance des dispositions spécifiques potentiellement mises en oeuvre concernant le respect des mesures de distanciation physique.

    L'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer) a effectué des analyses pour vérifier que ce virus n’était pas présent ni dans l’eau de mer ni dans les coquillages du littoral français, suite à la détection du coronavirus SARS-CoV-2 dans des eaux usées en France et dans d’autres pays : aucune trace du coronavirus SARS-CoV-2 n’a été détectée à ce jour. Toutefois, Ifremer poursuit ses prélèvements et analyses sur les mêmes sites tous les 15 jours pendant encore plusieurs mois, afin de suivre les éventuels effets d’une circulation potentiellement accrue du virus dans la population dans le contexte de la levée progressive des mesures de confinement.  Pour en savoir plus : consultez les communiqués de presse de l'Ifremer - du 18/05 - du 28/05.

    À ce jour, aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliment contaminé puisse conduire à une infection par voie digestive ; la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut-être cependant totalement exclue. Dans tous les cas, le groupe d’expertise collectif d’urgence (GECU) rappelle que la cuisson (4 min à 63°C) pourrait être considérée comme efficace pour inactiver les coronavirus dans les aliments. Les bonnes pratiques d’hygiène, si elles sont appliquées correctement lors de la manipulation et la préparation des denrées alimentaires, préviennent la contamination des aliments par le virus SARS-CoV-2. Pour en savoir plus : avis du HCSP du 9 mars.

    Contrôle sanitaire de l'ARS Pays de la Loire (sélectionner à gauche dans la légende les éléments que vous souhaitez faire apparaître sur la carte : "coquillages" ; "baignades" ou "piscines".

    Pour mieux visualiser la carte, cliquez sur ce lien https://ars-pdl.fr/statistiques/Coquillages/Internet/index.html