Pays de la Loire

Cancers pédiatriques en Loire Atlantique : Santé publique France et l’ARS présentent l’ensemble des investigations envisagées

Communiqué de presse
A l’occasion de la première réunion du Comité de suivi, le 21 mai 2019, Santé publique France et l’Agence
Régionale de Santé Pays de la Loire ont présenté aux parties prenantes le plan d’action qui sera mis en place pour tenter d’apporter des réponses à l’excès de cancers pédiatriques qui touche plusieurs communes de Loire-Atlantique.
Corps de texte

Cette première réunion intervient suite à la saisine de Santé publique France par l’ARS Pays de Loire. L’ARS et Santé publique France souhaitent mener les investigations dans une démarche de transparence qui intègre des temps d’échange avec la société civile.

Une démarche participative

Le comité de suivi rassemble l’ensemble des parties-prenantes : membres de l’équipe projet élargi chargée de l’investigation, Collectif de parents « Stop aux Cancers de nos Enfants », préfecture (secré ariat général), Dréal, élus (maires et députés), professionnels de santé (médecins généralistes, infirmières, etc.), écoles (responsable santé scolaire, rectorat, Uradel  enseignement privé), PMI. Il a été créé dans l’objectif d’avoir un espace d’échange et d’information avec chacun.

Par ailleurs pour définir les études à mettre en oeuvre, Santé publique France mobilise d’autres compétences notamment : l’IRSN, la DREAL…

Des premières investigations environnementales pour « lever les doutes »

Sur la base d’un cahier des charges produit par Santé Publique France, l’ARS conduira, en lien avec des opérateurs (IRSN, laboratoires …) des investigations environnementales et des prélèvements sur le secteur de Sainte Pazanne. Ces premières investigations s’appuieront notamment sur les résultats de la première enquête menée en 2017 par l’ARS et des signalements transmis récemment par le collectif « Stop aux cancers de nos enfants ».

Ces investigations sont destinées à rapidement « lever des doutes » sur certaines expositions environnementales et à prendre si nécessaire des mesures de gestion.

Elles porteront en priorité sur l’eau, l’air intérieur et extérieur, les rayonnements ionisants et les champs électromagnétiques dans les lieux de vie des enfants atteints de cancer. Dans le même temps, la DREAL conduira des investigations sur d’anciens sites industriels.

Trois études pour mieux comprendre les cancers pédiatriques en Loire Atlantique

Dans le cadre de la saisine, Santé publique France s’appuie sur un comité technique réunissant l’ensemble des expertises de l’agence ainsi que le Registre local. Suite à plusieurs réunions de travail, il a été décidé de lancer deux études épidémiologiques et une enquête sociologique. Ces trois études seront mises en place en parallèle.

Deux investigations épidémiologiques seront conduites par Santé publique France :

  • Une première étude pour identifier une possible source d’exposition commune pouvant expliquer l’excès des cas de cancers de l’enfant signalés.

Les principes de l’étude ont été présentés aux personnes présentes au comité de suivi du 21 mai. Il comprend les cancers pédiatriques de toute nature identifiés entre 2015 et 2019. La zone géographique d’étude comprend 7 communes : Sainte-Pazanne, Port-Saint-Père, Saint-Mars-de Coutais, Machecoul-Saint-Même, Villeneuve-en-Retz, St-Hilaire-de-Chaléons et la commune de Rouans qui est à proximité de Sainte-Pazanne.

Les communes limitrophes de Sainte-Pazanne ont été incluses dans le périmètre de l’étude indépendamment du fait que des cancers pédiatriques y aient été diagnostiqués afin de se donner toutes les chances d’identifier une source d’exposition potentielle pouvant être à l’origine des cancers observés. Le questionnaire épidémiologique en cours d’élaboration au sein du comité technique sera discuté avec le Comité de suivi. Les entretiens avec les familles concernées se feront à partir du mois de juin, afin de recueillir des informations sur leur mode de vie, habitudes et environnement. Cette première étude devrait apporter des éléments permettant de faire émerger d’éventuelles hypothèses à investiguer dans un second temps dans le cadre d’études de recherche.

  • Une deuxième étude à l’échelle départementale sera réalisée avec l’appui des Registres. Elle a pour objectif de vérifier s’il existe une sur-incidence de cancers pédiatriques dans la zone d’étude définie pour la première étude.

Enfin, une étude de contexte local, sera lancée en mai par Santé publique France. Elle a pour objectif d’identifier l’ensemble des craintes, des questionnements, des attentes, des savoirs locaux et des actions mises en place localement. Les éléments recueillis compléteront les informations déjà identifiées lors des échanges avec le Collectif et la visite des sites. Ils seront pris en compte dans les études épidémiologiques.

Chronologie des dernières réunions (avril - mai 2019)

  • 04 avril 2019 : réunion publique organisée à Sainte Pazanne par l’ARS (voir le communiqué de presse)
  • 09 mai 2019 : réunion d’information des professionnels de santé du secteur de Sainte Pazanne organisée par l’ARS, en présence de Santé publique France : 68 professionnels présents : médecins généralistes, pharmaciens, infirmiers), afin de les informer sur les signes d’alertes, symptômes de la leucémie et répondre à leurs interrogations.
  • 26 avril et 14 mai 2019 : réunions du comité technique composé de représentants de Santé Publique France, Registre des cancers et CHU de Nantes. Il est en charge de l’organisation des investigations épidémiologiques et environnementales, rédaction du protocole, détermination de la zone d’étude, élaboration des questionnaires...
  • 21 mai 2019 : 1er comité de suivi
  • 18 juin 2019 : organisation d’un Enseignement Post Universitaire sur les signes d’alerte des cancers de l’enfant à l’attention des médecins de la région, en partenariat avec les CHU de Nantes et Angers et le réseau OncopedPL.
  • 26 juin 2019 : deuxième réunion du comité de suivi
  • Automne 2019 : remise d’un rapport d’étape de Santé Publique France

Aller plus loin

Liens utiles

Contact

Contenu

Contacts presse :

ARS Pays de la Loire - Service communication
06 78 26 56 94 – ars-pdl-communication@ars.sante.fr

Santé publique France - presse@santepubliquefrance.fr
Vanessa Lemoine : 01 55 12 53 36 - Stéphanie Champion : 01 41 79 67 48