Pays de la Loire

Attention Physalies !

Actualité
Date de publication
Visuel
La physalie n'est pas une méduse : elle n'en reste pas moins très urticante. Elle est reconnaissable à sa couleur bleutée. Soyez vigilant !
La physalie n'est pas une méduse : elle n'en reste pas moins très urticante. Soyez vigilant ! ©Eco-garde Mairie de la Turballe
Un échouage d’animaux marins proche de la méduse, de type physalie, a été observé récemment sur les plages de La Turballe, au nord de la Loire-Atlantique. Prudence : cette espèce est extrêmement urticante.
Corps de texte

Cette espèce, munie de filaments de grande longueur, est extrêmement urticante. Ces animaux sont reconnaissables à leur couleur bleutée.

Pour permettre le ramassage des animaux en toute sécurité, la municipalité de La Turballe a décidé de fermer temporairement l’accès aux plages. A l'issu d'un nettoyage méticuleux, celles-ci ont pu être à nouveau ouvertes dans les deux jours.

Si vous constatez la présence des ces animaux, il est recommandé de ne pas se baigner ou de pratiquer des loisirs nautiques impliquant un contact fréquent avec l’eau (Planche à voile, kite surf,…). Il est également recommandé de ne pas toucher l’animal, même s’il est échoué ou mort.

Que faire en cas de contact avec une physalie ?

En cas de contact avec une physalie, il est important de retirer les tentacules qui sont très adhérentes à la peau, sans les écraser, en appliquant de la mousse à raser (ou à défaut du sable sec) sur la lésion et en grattant avec un carton rigide. La lésion doit ensuite être rincée abondamment à l’eau de mer.

Le contact avec ces animaux provoque des lésions cutanées très douloureuses de type brûlure ou urticaire.

Des symptômes plus généraux sont possibles : sensation de malaise, perte de connaissance, accélération du rythme cardiaque et de la pression artérielle, vertiges, douleurs abdominales, vomissements.

Lors de l’apparition de ces symptômes, le baigneur doit appeler le SAMU Centre 15.

Voir Aussi