Pays de la Loire

Signaler un événement indésirable

Service
Visuel
Un nouveau portail pour signaler un événement indésirable
Les professionnels de santé et les usagers ont accès à un nouveau portail leur permettant de signaler un événement indésirable.
Accroche
Pour renforcer la vigilance en matière de sécurité sanitaire et simplifier les démarches de signalement, les professionnels de santé et les usagers ont désormais accès à un portail national rassemblant les précédents services "signaler un événement indésirable grave" et "déclarer un effet indésirable".
Pour signaler, il faut se rendre à cette adresse : www.signalement-sante.gouv.fr
Corps de texte

Comment faire pour signaler ?

Se rendre sur www.signalement-sante.gouv.fr

Cliquer sur "je signale"

 

Ce portail commun doit répondre à deux objectifs majeurs permet de signaler tout événement non souhaité ou tout effet inhabituel qui a eu un impact négatif sur la santé et susceptible d'être lié à un produit à usage médical (médicament, dispositif médical, produit sanguin, etc.), un produit ou une substance de la vie courante (complément alimentaire, produit cosmétique, produit d'entretien, etc.), un acte de soin réalisé par un professionnel de santé à l'hôpital, en ville ou dans une structure médico-sociale.

Qui signale ?

  • Les patients, usagers du système de santé, les consommateurs ou leurs proches et les associations les représentant.
  • Les professionnels de santé exerçant en ville, en établissement de santé ou en établissement médico-social, ou d'autres professionnels exerçant dans ces établissements.

Comment faire pour signaler ?

Se rendre sur www.signalement-sante.gouv.fr

Cliquer sur "je signale"

En cas d'urgence sanitaire, contacter l'ARS (24h/24 / 7j/7)

0 800 277 303

ars44-alerte@ars.sante.fr

Fax : 02 34 00 02 89

La déclaration effectuée sur le portail est transmise de manière sécurisée aux structures compétentes régionales (centre régional de pharmacovigilance, centre antipoison et de toxicovigilance, agence régionale de santé, etc.) ou nationales (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail ; Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ; Agence de biomédecine ; Autorité de sûreté nucléaire, etc.) compétentes, selon la nature du signalement effectué.

Le déclarant est informé de la structure à laquelle est envoyée sa déclaration.