Pays de la Loire

Livret de l'évaluation n°4 - Politique régionale en faveur de la qualité de vie des personnes vivant avec une maladie chronique, dont le cancer

Etude et rapport
Politiques de santé Soins et maladies
Date de publication
Si la politique de santé contribue à la qualité de vie, cette dernière dépasse la politique de santé stricto sensus. Les maladies chroniques posent des questions complexes en raison des incertitudes et des appréhensions qu’elles génèrent pour le patient de façon permanente, ainsi que des difficultés dues à leur caractère durable. Le retentissement sur la qualité de vie est important.
Corps de texte

La gestion fragmentée des soins avec une hausse de leur coût nécessite la recherche de nouvelles stratégies pour adapter l’offre en santé aux enjeux d’aujourd’hui. Les évolutions nécessaires entreprises pour s’adapter aux nouveaux besoins doivent nous permettre de garder confiance dans l’organisation du système de santé sur l’accompagnement des personnes vivant avec une maladie chronique.

Depuis une décennie, les bases de réflexions ont été posées avec la loi de santé publique d’août 2004. Elles reflètent la concrétisation d’une autre façon d’aborder la maladie qui prend non seulement en compte le point de vue du professionnel, mais aussi celui du patient dans une approche globale et de synthèse. Il faudra attendre la loi HPST de 2009 pour pouvoir lancer véritablement la restructuration de l’organisation du système de santé, associant l’ensemble des professionnels concernés.

A consulter aussi : le rapport complet et ses annexes sur l'évaluation de la qualité de vie des personnes vivant avec une maladie chronique, dont le cancer