Pays de la Loire

Prévenir les risques de noyade

Actualité
Date de publication
Visuel
En Pays de la Loire, le nombre de noyade n'a pas diminué depuis 2003. Soyez vigilants pour éviter les accidents.
En Pays de la Loire, le nombre de noyade n'a pas diminué depuis 2003. Soyez vigilants pour éviter les accidents.
Si la baignade et plus largement les activités aquatiques et nautiques, permettent la détente et la pratique d’activités physiques favorables à la santé, elles peuvent également présenter certains risques, comme la noyade. Soyez prudents !
Corps de texte

La région Pays de la Loire offre de nombreux sites de baignade naturels, ainsi qu’une proportion de bassins de natation sportifs et/ou ludiques sensiblement plus élevée qu’au niveau national. La noyade est le plus important des risques liés à la baignade et elle constitue une des principales causes de décès par accident.

Au cours de l’été 2018 , 1649 noyades accidentelles (Enquête NOYADES réalisée de juin à septembre 2018 par Santé publique France) ont été dénombrées au plan national, soit environ 12 par jour. 25 % d’entre elles ont été suivies d’un décès.

Les noyades accidentelles ont augmenté en France de 30% par rapport à l’enquête de 2015, probablement en lien avec un contexte de fortes chaleurs. Cette augmentation est observée surtout chez les moins de 13 ans (338 en 2015 vs 600 en 2018).

graphique avec le lieu de survenue des noyades accidentelles en France (été 2018) : 44% en mer et 31% en piscine

A noter :

  • Les enfants de moins de 6 ans ont représenté 28% des noyades accidentelles.
  • 60% des noyades en mer concernaient des adultes de plus de 45 ans.
  • En piscine privée familiale, la noyade des enfants âgés de moins de 6 ans est imputable à un défaut ou un manque de surveillance.

En Pays de la Loire

94 victimes dont 26 décès, ont été recensés dans la région selon la dernière enquête de Santé publique France (2018).
Ces accidents survenant principalement en mer, ils se concentrent dans les deux départements littoraux : 43% en Vendée et 31% en Loire-Atlantique.

Les moyens de prévention !

Affiche issue de la campagne portée par le ministère sur les noyades

Le Baromètre santé 2016 de Santé publique France montre que près d'un Français sur six ne sait pas nager

Le respect de recommandations élémentaires comme savoir nager, surveiller en permanence les enfants, prendre en compte son niveau physique avant la baignade, rester dans les zones autorisées, équiper les piscines privées de dispositifs de sécurité, permettrait d’éviter ces accidents.

visuel programme j'apprends à nager porté par le ministère

L'opération "J'apprends à nager" est un programme d'apprentissage gratuit de la natation, initié par le ministère chargé des sports, destiné aux enfants de 6 à 12 ans :

 

Adoptez ces 3 réflexes pour vous baigner sans danger : choisissez les zones surveillées de baignade ; surveillez vos enfants en permanence et tenez compte de votre forme physique. Plus d'informations sur le site internet de l'inpes : www.inpes.sante.fr/noyade