L’ARS et les URPS des Pays de la Loire renouvellent leurs engagements mutuels pour la période 2022-2027

Actualité

Représentant les professionnels de santé libéraux de la région, les URPS sont des partenaires essentiels de l’ARS pour l’élaboration et la mise en œuvre du Projet régional de santé et l’expérimentation de nouvelles prises en charge. De nouveaux contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens ont été signés avec chaque URPS pour la période 2022-2027.

Dans chaque région, les unions régionales des professionnels de santé (URPS) rassemblent, pour chaque profession, les représentants des professionnels de santé exerçant à titre libéral. 10 professions sont ainsi représentées par les URPS : les médecins, les chirurgiens-dentistes, les sages-femmes, les pharmaciens, les biologistes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes, les pédicures-podologues, les orthophonistes et les orthoptistes.

Leur contribution à la politique régionale de santé est multiple. Les URPS interviennent notamment dans la préparation et la mise en œuvre du Projet régional de santé, en particulier pour l'élaboration du schéma régional d'organisation des soins. Elles participent à l'organisation de l'exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d'exercice. Elles mettent en place des actions visant à renforcer la prévention, la promotion de la santé et l'éducation thérapeutique, à améliorer la qualité et la coordination des soins, ou encore le déploiement des systèmes de communication et d'information partagés.

Le saviez-vous ?

  • Les URPS sont des associations régies par la loi du 1er juillet 1901.
  • Leurs assemblées sont constituées par élection ou par désignation, sur la base de listes présentées par les organisations syndicales représentatives, selon le nombre de professionnels qu’elles représentent.
  • Elles sont élues pour un mandat de 5 ans.

Les assemblées des URPS ont été renouvelées en juin 2021. Des échanges ont eu lieu entre l’ARS et chacune d’entre elles pour réaliser un bilan des précédents contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) et co-construire les nouveaux CPOM 2022-2027. Ces derniers ont été signés entre juillet et novembre 2022. Chaque CPOM détaille des actions à mettre en œuvre par la profession concernée. Pour réaliser ces actions, les URPS bénéficient du soutien financier de l’ARS. Elle a ainsi versé aux URPS et à l’association inter-URPS plus de 4,9M€ dans le cadre des CPOM 2016-2021 (dont 1,1M€ au titre des actions liées au Covid).

Partenaires essentiels de l’ARS, les URPS sont aussi des lieux d’échanges et d’inter-connaissance entre professionnels de santé libéraux, que ce soit au travers de l’association inter-URPS ou dans le cadre d’échanges bi-latéraux entre URPS. Ces collaborations constituent des leviers importants de transformation du système de santé en favorisant le développement de nouveaux modes d’exercice qui améliorent la prise en charge des patients et permettent de mieux répondre aux problématiques de santé actuelles et futures.

Les CPOM prévoient, pour chaque profession, des objectifs à viser pour la durée du contrat. Voici quelques exemples d’actions prévues pour chaque URPS.

URPS médecins (contrat signé le 18 novembre 2022) :

  • Participer à la gestion de la politique régionale en matière de communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), équipes de soins primaires (ESP) et maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) (appui au développement, mais aussi à la mise en œuvre de la politique de santé publique par ces dispositifs) ;
  • Renforcer les liens avec la formation initiale, pour le développement des stages d’externes et d’internes en libéral dans toutes les spécialités ;
  • Faciliter l’émergence d’équipes de soins spécialisés ;
  • Aider au recrutement (via des groupements de médecins employeurs), notamment d’assistants médicaux ou d’infirmiers de pratique avancée.

URPS dentistes (contrat signé le 18 novembre 2022) :

  • Renforcer les liens avec la faculté d’odontologie dans une optique d’amélioration de la répartition des praticiens sur le territoire ;
  • Développer des actions de prévention auprès des publics fragiles ;
  • Accroître l’engagement de l’URPS sur l’organisation de l’offre de soins, notamment des soins non programmés.

URPS sages-femmes (contrat signé le 20 juillet 2022) :

  • Communiquer auprès des sages-femmes pour mieux faire connaitre le rôle de l’URPS ;
  • Poursuivre des travaux sur la démographie et l’accès aux soins.

URPS pharmaciens (contrat signé le 24 novembre 2022) :

  • Accompagner les pharmaciens dans les nouvelles missions qui leurs sont confiées : prévention, extension des compétences vaccinales, nouveaux outils numériques, accompagnement des patients (réalisation des entretiens pharmaceutiques) ;
  • Soutenir le déploiement du pharmacien correspondant, la mise en place des protocoles de coopération (notamment dans le cadre de la prise en charge des soins non programmés) et l’intégration des structures pluri-professionnelles.

URPS infirmiers (contrat signé le 7 novembre 2022) :

  • Faciliter l’implication des infirmiers dans les modes d’exercice coordonné ;
  • Développer des collaborations locales visant à faciliter l’accès aux soins pour tous ;
  • Améliorer la connaissance des compétences des infirmiers, particulièrement en tant qu’expert du domicile et coordonnateur clinique de proximité ;
  • Améliorer l’organisation de la prise en charge des soins infirmiers non programmés ;
  • Améliorer l’organisation de la prise en charge de patients dans le champ de la santé mentale.

URPS masseurs-kinésithérapeutes (contrat signé le 8 juillet 2022) :

  • Renforcer les échanges avec les masseurs-kinésithérapeutes pour mieux les représenter et les accompagner et pour les inciter à s’investir au sein de l’URPS ;
  • Développer l’exercice coordonné pluri-professionnel et les soins non-programmés ;
  • Accompagner le déploiement du numérique ;
  • Mise en place d'un dépistage multidimensionnel du déclin fonctionnel lié à l'âge.

URPS pédicures-podologues (contrat signé le 14 novembre 2022) :

  • Faire connaitre l’URPS aux pédicures-podologues et les inciter à s’y investir ;
  • Promouvoir l’exercice coordonné et la prévention dans la profession ;
  • Poursuivre les expérimentations en cours : prévention des effets secondaires des traitements anticancéreux, prélèvement des onychomycoses en cabinet, prise en charge d’un bilan podologique fragilité, d’un bilan podologique pour faciliter le retour au sport chez l’enfant en situation d’obésité et des ongles incarnés en cabinet.

URPS orthophonistes (contrat signé le 17 octobre 2022) :

  • Améliorer l’accès aux soins orthophoniques en renforçant l’égalité des chances (notamment par l’accès à l’interprétariat) et en agissant sur la démographie médicale ;
  • Renforcer l’exercice professionnel coordonné en lien avec les autres professions (secteur médical et social) du parcours de soin du patient notamment avec le développement d’actions dans le cadre des 1000 premiers jours ;
  • Renforcer la prévention à destination des populations cibles.

 

L’URPS orthoptistes n’a pas encore renouvelé son CPOM. L’URPS biologistes n’a pas signé de CPOM à ce jour.