Pays de la Loire

Vaccination : en savoir plus...

Etude et rapport
Visuel
image avec un vaccin
La vaccination est un moyen de prévention efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. Se vacciner, c’est se protéger. En provoquant une réponse immunitaire spécifique, le vaccin évite une éventuelle contamination future. Se vacciner, c’est aussi protéger les autres et en particulier les plus fragiles.
Corps de texte

La politique vaccinale

La politique vaccinale menée par le Ministère des Solidarités et de la Santé a pour objet de définir la meilleure utilisation possible des vaccins pour protéger une population et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir. Cette politique s’intègre dans la lutte contre les maladies infectieuses et doit s’adapter à l’évolution de leur épidémiologie ; elle doit aussi tenir compte des connaissances médicales et scientifiques, des recommandations internationales (notamment de l’Organisation mondiale de la santé – OMS), des progrès technologiques en matière de vaccins ainsi que de l’évolution sociale qui conduit à des exigences croissantes d’information sur les vaccins et sur leur sécurité, tant de la part du public que des professionnels de santé.

L'extension de l'obligation vaccinale

Aujourd’hui, si la France a des taux de couverture vaccinale meilleurs que les autres pays pour les vaccins obligatoires, ils sont en revanche très insuffisants pour la plupart des vaccins recommandés.
Cette couverture vaccinale insuffisante, à l’origine d’épidémies, a conduit à la réémergence de certaines maladies et engendré des hospitalisations et des décès évitables. Ces maladies transmissibles sont, en outre, particulièrement dangereuses pour les enfants et les personnes plus les fragiles.
Pour endiguer ce phénomène, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé va proposer au Parlement de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires.

L'inserm : mise au point

Dans le cadre de cette extension de l’obligation vaccinale, la vaccination devient un débat d’opinion, souvent mal informé, alimenté par les arguments catastrophistes des lobbys anti-vaccins et le manque de formation du corps médical sur le sujet. C’est dans ce contexte que l’Inserm publie une mise au point sur les connaissances scientifiques qui doivent sous-tendre une prise de décision rationnelle des pouvoirs publics.

En savoir plus : site de l'Inserm