Pays de la Loire

Les eaux de piscine

Article
Visuel
Contrôle des eaux de piscine en Pays de la Loire
Le développement des piscines et de la pratique de la natation en France nécessite un contrôle sanitaire.
Corps de texte

Le développement des piscines et de la pratique de la natation en France nécessite un contrôle sanitaire et la mise en place d’actions d’éducation sanitaire pour prévenir de potentiels risques sur :

  • la dégradation de la qualité de l'eau ;
  • la propreté des sols ;
  • la qualité de l’air.

Afin de garantir en permanence l'absence de risques sanitaires pour les usagers des piscines, le code de la santé publique fixe les obligations pour une surveillance sanitaire des piscines à deux niveaux :

Le contrôle sanitaire de l'ARS Pays-de-la-Loire, qui permet de s’assurer du respect des règles d'hygiène au sein des piscines publiques et des piscines privées. Les missions de l’ARS sont les suivantes : 

  • la gestion des obligations administratives : gestion des déclarations d'ouverture de piscines, vérification de l'agrément des produits de désinfection et des systèmes de déchloramination utilisés ;
  • le contrôle périodique des installations par des visites inopinées ;
  • l'évaluation de la surveillance instaurée par l'exploitant ;
  • la programmation et la mise en œuvre du programme analytique règlementaire en lien avec les laboratoires agréés par le Ministère chargé de la Santé et retenus par l'ARS à l'issue d'un appel d'offre ;
  • l'interprétation des résultats d'analyses du contrôle analytique et la diffusion des résultats aux exploitants en vue d’un affichage pour la bonne information des usagers ;
  • la gestion des anomalies par la prescription aux exploitants des mesures correctives adaptées, auxquelles peut être associée une demande de fermeture temporaire de la piscine.

Au-delà du contrôle sanitaire, les actions de l'ARS portent également sur : 

  • l’incitation à la mise en œuvre de mesures d'amélioration pour les piscines existantes et d'installations performantes pour les projets de piscines neuves ;
  • le développement de l'information et de la formation du personnel technique (traitement de l'eau, entretien des sols et des installations) ;
  • la participation à des actions d'éducation sanitaire envers les usagers des piscines.

La surveillance de l'exploitant, qui est tenue de mettre à la disposition des usagers des installations dont l'hygiène est irréprochable, en opérant des mesures de gestion et de vérification adaptées pour :

  • Le traitement de l'eau (filtration, désinfection et recyclage de l’eau des bassins) 
  • L’entretien des sols  (usage de produits de nettoyage ciblés)
  • Les dispositifs de traitement de l'air 
  • La vérification de la qualité de l'eau 
  • La tenue d'un carnet sanitaire.

 

Une bonne hygiène corporelle et des gestes simples permettent aux baigneurs de participer activement au maintien de la parfaite hygiène générale de la piscine et de la bonne qualité des eaux des bassins : 

  • Ne pas se baigner en cas de plaie, d’infection de la peau ou de maladie transmissible (rhume, gastro-entérite, etc.) ; 
  • Mettre un maillot de bain propre dans les vestiaires et porter un bonnet de bain ; 
  • Respecter les zones « pieds-nus et pieds-chaussés » ; 
  • Passer aux toilettes et prendre une douche savonnée avant la baignade ; 
  • Passer par les pédiluves.