Pays de la Loire

Projet régional de santé 2ème génération arrêté ce 18 mai 2018 en Pays de la Loire

Article
Visuel
photo de la signature
Signature de l'arrêté le 18 mai 2018, visant l'adoption du Projet régional de santé 2ème génération par Jean-Jacques Coiplet, Directeur général et le Dr Pierre Blaise, Directeur du PRS; ainsi que certains membres de l'équipe de direction et collaborateurs ayant participé au lancement du projet.
Le Projet régional de santé arrêté ce 18 mai en Pays de la Loire, est le fruit d’une démarche collective qui a mobilisé l’ensemble des acteurs de santé de la région depuis 2016. La consultation réglementaire a duré 3 mois.
Corps de texte

Le Projet régional de santé 2018 - 2022 fixe des objectifs opérationnels sur 5 ans en prévention, soins et accompagnement médico-social et permet une vision à 10 ans sur des orientations stratégiques.

logo du PRS2
  1. Améliorer l’espérance de vie sans incapacité et le taux de mortalité évitable avant 65 ans des Ligériens par une politique de promotion de la santé à destination de tous, tout en agissant en direction des populations les plus vulnérables, les plus isolées.
  2. Faire progresser l’organisation du système de santé en s’appuyant sur des profes­sionnels compétents et mobilisés, sur des démarches innovantes et sur la mise en place de parcours de santé individualisés et coordonnés.
  3. Faire face à l’augmentation de la population, du nombre de personnes vivant avec une maladie ou un handicap en répondant à leur besoin d’accompagnement per­sonnalisé.

En parallèle, le PRAPS (Programme régional d’accès à la prévention et aux soins) décline le PRS pour l’accès aux soins et à la prévention des plus vulnérables.

Les enjeux majeurs du PRS 2018-2022 sont :

  • la réduction des inégalités de santé
  • l’amélioration de l’expérience vécue des personnes dans leurs parcours de santé

 

L’évaluation du PRS s’est déroulée tout au long de l’année 2016 en interne à l’Agence. Le projet a commencé par l’élaboration d’un référentiel d’évaluation. La démarche d’évaluation a consisté à croiser une pluralité de sources pour obtenir des analyses, études documentaires, entretiens individuels et collectifs, enquêtes auprès des acteurs, en interne et auprès des partenaires et acteurs de terrain. Ces informations ont été rassemblées dans une synthèse servant de base à la formulation de recommandations, qui contribuent à la définition des objectifs de la deuxième génération du PRS. Synthèse et recommandations sont rassemblées dans l’évaluation du PRS première génération, finalisée en décembre 2016.

Les partenaires du terrain ont été intégrés au projet et ont permis d’enrichir l’évaluation.

L’ARS a également fait appel à des prestataires pour réaliser une partie de ce travail d’ampleur, pour des raisons de distanciation notamment.

Tout au long de l’été, les Ligériens ont pu exprimer leur perception du système de santé en remplissant un questionnaire en ligne. Plus de 3 800 personnes ont participé à cette enquête.