Pays de la Loire

Rapport d'évaluation des dispositifs MAIA des Pays de la Loire

Etude et rapport
Parcours de santé Grand âge, handicap
Date de publication
En France, le système de soins et d’accompagnement des personnes âgées se caractérise par des fragmentations multiples, d’une part, entre les secteurs sanitaire, médico- social et social et, d’autre part, entre le secteur hospitalier et celui des soins de ville.
Corps de texte

La multiplicité des acteurs et l’insuffisante articulation des différentes interventions auprès des personnes affectent la fluidité de leur parcours et la qualité de leur prise en charge.

Or la qualité des parcours de santé des personnes âgées sur les territoires où elles vivent est aujourd’hui une question majeure en raison du vieillissement de la population, de l’augmentation du nombre de personnes vivant avec une maladie chronique et de l’accroissement du nombre de personnes en risque de perte d’autonomie qui en résulte, notamment atteintes de la maladie d’Alzheimer.

C’est dans ce contexte que la mesure 4 du plan Alzheimer 2008/ 2012, a prévu le développement des MAIA (Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des malades d’Alzheimer) qui visent à améliorer l’accueil, l’orientation et la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie, en favorisant leur maintien à domicile.

Cette méthode de travail vise à renforcer l’articulation des intervenants des champs sanitaire, social et médico- social autour de la personne et de ses aidants. Sa mise en oeuvre, à travers un processus d’intégration, repose sur la co- responsabilité de l’ensemble des professionnels, décideurs et financeurs sur un territoire donné, quels que soient leurs champs d’intervention (sanitaire, médicosocial et social).

Ces différents partenaires se coordonnent, définissent ensemble leurs règles de fonctionnement et des outils communs. Par ailleurs, les MAIA proposent un accompagnement rapproché et individualisé par un gestionnaire de cas pour les personnes âgées en situation complexe.