Kit communication COVID-19

Actualité

Une série de supports de communication et de prévention ont été conçus pour informer la population sur la COVID-19 : plaquettes, kakémonos, vidéos, affiches, etc...

Gestes barrières Covid-19 - Lire la transcription textuelle.

Ensemble restons prudents !

  • Aérons régulièrement les espaces clos
  • Lavons-nous fréquemment les mains
  • Portons un masque dans les lieux de promiscuité et les espaces clos
  • Testons-nous dès les premiers symptômes et isolons-nous immédiatement en cas de positivité

 

Intitulée « Ensemble, virons le virus », cette campagne est lancée sur le compte Instagram de l’ARS : ars_paysdelaloire. N’hésitez pas à relayer et à vous abonner.

L'ensemble des supports est téléchargeable sous 3 formats différents :

Vous trouverez notamment les 5 affiches : 

  • Clara a sauvé des vies en gardant sa canette : en réunion ou évènements festifs, je garde mon masque et mes distances, je ne partage ni verres, ni couverts.

 

  • Allan a gagné une bataille avec un rappel : je n'attends pas, je relance mon immunité grâce au rappel vaccinal

 

  • Tom a empêché le chaos avec un test : en cas de symptômes ou par prévention, j'effectue un test de dépistage ou un autotest. Si je suis positif je m'isole

 

  • Yanis a stoppé une pandémie en restant chez lui : si je suis positif, je respecte un isolement pour protéger mes proches

 

  • Lily a changé le monde en ouvrant sa fenêtre : en covoiturage, à la maison, en soirée ou au travail, j'aère 10 minutes, toutes les heures. 

 

Quel test selon ma situation ? Voir la transcription textuelle ci-après

Quel test selon ma situation ? 

Je suis complètement vacciné* ou j’ai moins de 12 ans

  • RT-PCR :
    • Pour confirmer un test antigénique ou un autotest positif.
  • RT-PCR ou Test antigénique :
    • Si j’ai des symptômes.
    • Quand je suis cas contact à J+2 après avoir appris que j’ai été en contact avec une personne positive.
    • Pour réduire mon isolement de 7 à 5 jours, si je suis positif et que je n’ai plus de symptômes depuis 48 heures.
  • Autotest : 
    • Quand je suis cas contact, à J+2 après avoir appris que j'ai été en contact avec une personne positive.
    • Quand je n’ai pas de symptômes et que je souhaite me réassurer.

 Je ne suis pas vacciné ou pas complètement*

  • RT-PCR :
    • Pour confirmer un test antigénique ou un autotest positif.
  • RT-PCR ou Test antigénique :
    • Si j’ai des symptômes.
    • Quand je suis cas contact à J+2 après avoir appris que j’ai été en contact avec une personne positive.
    • Pour réduire mon isolement de 10 à 7 jours, si je suis positif et que je n’ai plus de symptômes depuis 48 heures.
  • Autotest : 
    • Quand je suis cas contact, à J+2 après avoir appris que j'ai été en contact avec une personne positive.

*conformément au pass

 

Les règles d'isolement - Voir la transcription textuelle ci-après

Les règles d'isolement 

  • Je suis positif :
    • Je suis complètement vacciné ou j'ai moins de 12 ans* : je m'isole pendant 7 jours.
      Je peux réduire mon isolement à 5 jours si j'ai un test antigénique ou RT-PCR négatif ET si je n'ai plus de symptômes depuis 48h.
    • Je ne suis pas vacciné ou pas complètement : je m'isole pendant 10 jours.
      Je peux réduire mon isolement à 7 jours si j'ai un test antigénique ou RT-PCR négatif ET si je n'ai plus de symptômes depuis 48h
  • Je suis cas contact :
    • Pas d'isolement mais j’applique strictement les gestes barrières.
      Je réalise un test antigénique ou RT-PCR ou un autotest 2 jours après avoir appris que j’ai été en contact avec une personne testée positive.
      Si l’un de mes tests est positif, je deviens un cas et je m’isole.**

 

* Pour les enfants de moins de 3 ans, se référer au protocole spécifique des Établissements d’Accueil du Jeune Enfant


** Si mon autotest ou mon test antigénique est positif, je dois confirmer le résultat par un test RT-PCR 

 

 

Supports sur la vaccination :

  • Flyers sur le rappel vaccinal pdf : 

 

  • Dose de rappel et pass vaccinal

 

  • Infographie "la dose de rappel : pour qui ? quand ? "
Dose de rappel covid juillet 2022 - Pour qui et quand ?

La dose de rappel : pour qui et quand ?

Pour les personnes de 12 ans et plus ayant eu le Covid-19 plus de 3 mois après leur dernière injection, il n’est pas nécessaire de faire une dose de rappel.
Le rappel vaccinal se fait avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le ou les vaccin(s) utilisé(s) précédemment. Pour les personnes de moins de 30 ans, le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé.

J'ai entre 12 et 17 inclus :

  • J'ai reçu ma dernière injection il y a plus de 6 mois : je peux faire la première dose de rappel
  • Je vis ou suis en contact régulier avec une personne vulnérable ou immunodéprimée : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)
  • Je suis immunodéprimé et j’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)

J'ai entre 18 et 59 ans inclus :

  • J'ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois : je peux faire la première dose de rappel
  • Je vis ou suis en contact régulier avec une personne vulnérable ou immunodéprimée : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)
  • Je suis immunodéprimé : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)
  • Je suis enceinte (dès le 1er trimestre de grossesse) : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)
  • Je suis à risque de forme grave de Covid-19 : je peux faire la première et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose de rappel)

J'ai entre 60 ans et 79 ans inclus :

Quelle que soit ma situation : je peux faire la première (dès 3 mois après la dernière injection du schéma de primo-vaccination) et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose)

J'ai entre 80 ans et plus : 

Quelle que soit ma situation : je peux faire la première (dès 3 mois après la dernière injection du schéma de primo-vaccination) et deuxième dose de rappel (dès 6 mois après la 1ère dose)

Informations complémentaires :

  • Le rappel vaccinal se fait avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le ou les vaccin(s) utilisé(s) précédemment.
    Pour les personnes de moins de 30 ans, le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé.
  • Les personnes ayant eu le Covid-19 moins de 3 mois après leur dernière injection sont éligibles au 1er rappel dès 3 mois après leur infection.
  • Les personnes de 12 ans et plus éligibles au 1er rappel et ayant eu le Covid-19 plus de 3 mois après leur dernière injection n’ont pas besoin de recevoir une dose de rappel.
  • Les personnes de 12 ans et plus éligibles au 2e rappel et ayant eu le Covid-19 entre leur dernière injection (1er rappel) et la date prévue du 2e rappel peuvent recevoir un 2e rappel, afin d’accroître leur protection, dès 3 mois après l’infection.
  • Pour les personnes éligibles à un 2e rappel six mois après le premier, en cas d’infection au Covid-19 survenue entre la dernière injection et la date prévue du rappel, le 2e rappel est recommandé dès trois mois après l’infection, en respectant un délai minimal de 6 mois après la
    dernière injection.
  • La vaccination est possible auprès de nombreux professionnels de santé (pharmaciens, médecins, infirmiers...), mais aussi en centres de vaccination, à domicile ou encore sur le lieu de soin des personnes. Pour trouver le lieu de vaccination le plus proche, rendez-vous sur
    www.sante.fr.
  • Pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal peut être exigé pour avoir un certificat de vaccination valide (il convient de se renseigner auprès du pays de destination).

Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur : www.solidarites-sante.gouv.fr/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

Télécharger l'infographie au format PDF : 

Vous avez la possibilité de la télécharger et l'imprimer  :

  • Sans trait de coupe :

 

  • Avec traits de coupe :

Infographie "vaccination pour le grand public" :

Quel vaccin selon ma situation ? - Voir la transcription textuelle ci-après

La vaccination pour le grand public : 

  • Mon enfant a entre 0 et 4 ans inclus : mon enfant ne peut pas le faire vacciner.
  • Mon enfant a entre 5 et 11 ans inclus : quelle que soit sa situation, je peux le faire vacciner uniquement avec le vaccin Pfizer-BioNTech (doses pédiatriques spécialement destinées aux enfants)
  • J’ai entre 12 et 17 ans inclus : quelle que soit ma situation, je peux me faire vacciner uniquement avec le vaccin Pfizer-BioNTech
  • J’ai entre 18 et 29 ans inclus : quelle que soit ma situation, je peux me faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech et le vaccin Novavax. Si j'ai une contre-indication aux vaccins à ARNm, je me fais vacciner uniquement avec le vaccin Novavax

  • J’ai entre 30 et 54 ans inclus : quelle que soit ma situation, je peux me faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech, le vaccin Moderna ou le vaccin Novavax. Si j'ai une contre-indication aux vaccins à ARNm, je me fais vacciner uniquement avec le vaccin Novavax

  • J’ai 55 ans et plus : quelle que soit ma situation, je peux me faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech, le vaccin Moderna ou le vaccin Novavax. Si j'ai une contre-indication aux vaccins à ARNm, je me fais vacciner avec le vaccin Janssen pour les personnes à risque de forme grave de covid-19 ou avec le vaccin Novavax.

Nota bene :

  • La vaccination est possible en centres de vaccination et auprès de nombreux professionnels de santé : pharmaciens, médecins (généralistes ou spécialistes), médecins du travail, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes. Elle est également possible en laboratoire de biologie médicale, à domicile ou encore peut être organisée sur le lieu de soin des personnes.
  • Les personnes ayant déjà eu le Covid-19 ne reçoivent qu’une seule injection dans le cadre de leur schéma de primo-vaccination, sur la base d’un justificatif (test PCR ou antigénique positif de plus de 2 mois) ou à la suite d’un test rapide d’orientation diagnostique (TROD) positif.
  • La vaccination des femmes enceintes est recommandée dès le premier trimestre.
  • Les autorités scientifiques recommandent le recours à un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna) en priorité lorsque c’est possible.

Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur : www.solidarites-sante.gouv.fr/vaccin-covid-19

 

Version pdf en téléchargement :

 

Covid-19 et grossesse : pourquoi est-il important de se faire vacciner quand on est enceinte ?

Les femmes enceintes, si elles ont le Covid-19, ont plus de risques que les autres de développer une forme grave de la maladie.
Il est donc important pour elles de se vacciner. Les femmes enceintes qui se font vacciner transmettent des anticorps au foetus et protègent ainsi le nouveau-né contre le virus. La vaccination des femmes enceintes est recommandée dès le 1er trimestre.
Se vacciner quand on est enceinte, c’est se protéger et protéger son bébé.

AVOIR LE COVID-19 QUAND ON EST ENCEINTE : QUELS SONT LES RISQUES ?

Les femmes enceintes ont plus de risques que la population générale de développer une forme grave si elles ont le Covid-19, d’être admises en réanimation et de nécessiter une assistance respiratoire. Par exemple, elles ont quatre fois plus de risques d’être admises en soins intensifs que les femmes du même âge qui ne sont pas enceintes. Et ce risque augmente au fil de la grossesse.

SE FAIRE VACCINER QUAND ON EST ENCEINTE : QUELLE EFFICACITÉ ?


Les autorités sanitaires recommandent aux femmes enceintes de se faire vacciner.
Les études montrent que la vaccination des femmes enceintes les protège efficacement contre l’infection et contre les formes graves de la maladie.
De plus, les études réalisées ont prouvé qu’il n’y a aucun sur-risque pour les femmes enceintes à se faire vacciner, ni pour elles-mêmes ni pour leur
bébé, et ce quel que soit le stade de la grossesse.


QUELS SONT LES RISQUES POUR LE FOETUS LORSQUE LA MÈRE EST MALADE DU COVID-19 ?


Le Covid-19 peut avoir des effets négatifs sur le foetus si sa mère est porteuse du virus. Cela peut causer un retard de croissance et le risque de naissance prématurée est plus de 2 fois plus important. Il y a également un risque de mort foetale in utero (c’est-à-dire durant la grossesse) près de
trois fois plus important. La vaccination évite ces complications.


COMMENT LE VACCIN PROTÈGE-T-IL LE FOETUS ?


L’ARNm (le principe actif) du vaccin est éliminé par le corps de la mère quelques jours après l’injection du vaccin et ne peut pas traverser le placenta : seule la réponse immunitaire persiste. Et les anticorps produits par le système immunitaire de la mère traversent, eux, le placenta. Cela
débute au cours du 2e trimestre de grossesse et est maximal lors du 3e trimestre.
Ainsi, lorsque la mère est vaccinée, l’enfant est protégé contre le Covid-19 dès la naissance et dans les premiers mois de la vie.

 

Moderna et Pfizer : deux vaccins au fonctionnement comparable et à l'efficacité identique.

  • des vaccins à ARN messager
  • aucune contre-indication à changer de vaccin entre deux injections (selon recommandation vaccinale de la HAS du 8 novembre 2021)
  • 95% d'efficacité contre les formes graves, à partir de 48h pour une efficacité partielle et 7 jours pour une protection optimale

Des questions ? Parlez-en à un professionnel de santé ou rendez-vous sur le site www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr

 

  • Flyer "Vaccins Covid – pour comprendre" (en consultation numérique ou à imprimer recto-verso)  :

 

  • Flyer "Vaccins Covid – se faire vacciner" (en consultation numérique ou à imprimer recto-verso) :

À télécharger sur le site de Santé Publique France.

 

Kit de communication "Pass sanitaire" pour les professionnels :

  • Fiche de résolution TousAntiCovid Verif :

 

  • Tutoriel vidéo TousAntiCovid Verif :

  • Affiche A3 :

 

  • Affiche A4 :

 

  • Bâche 360 x 230 cm :

 

  • Kakémono 85 x 200 cm "Içi le passe sanitaire est obligatoire":

 

  • Kakémono 85 x 200 cm "Certificat de vaccination, ou test négatif ou certificat de rétablissement"

 

  • Sticker sol 50 x 50 cm :

 

 

  • Format carré

 

  • Format 16:9

 

  • Format 9:16

 

 

 

 

Support le dépistage :

 

 

 

Autres supports :

Les vidéos disponibles sont hébergées sur notre chaîne Youtube. Si vous souhaitez récupérer les fichiers sources merci de nous contacter : ars-pdl-communication@ars.sante.fr

Campagne régionale à destination des jeunes ligériens - Mets K.O la Covid !

Campagne nationale - Pour continuer à vous protéger, pensez dès maintenant à votre dose de rappel

Campagne nationale - Même vaccinés continuons à appliquer les gestes barrières


Campagne régionale - Tous mobilisés :

 

  • Fiche "Aider les personnes aveugles ou malvoyantes pendant la crise sanitaire : les bons réflexes" : 

 

Aller plus loin

Contact

Pour toutes questions sur ces supports, n'hésitez pas à contacter le service communication de l'ARS Pays de la Loire :

ars-pdl-communication@ars.sante.fr