En savoir plus sur l'aide aux aidants

Article

Retrouvez sur notre site les coordonnées des plateformes de répit. Elles s’adressent aux proches aidants s’occupant d’une personne âgée en perte d’autonomie ou d’une personne vivant avec un handicap, et apportent de l’information, un soutien individuel ou collectif ou des solutions de répit.

A cause d'un handicap, d'une affection longue durée, etc., des personnes doivent être accompagnées par des aidants (familiaux, voisins) pour pouvoir continuer à vivre chez elles. Cet engagement de l'aidant engendre souvent une fatigue physique et morale que de nombreux services visent aujourd'hui à soulager.

Les plateformes d’accompagnement et de répit (PFR) s’adressent aux proches aidants s’occupant d’une personne âgée en perte d’autonomie ou d’une personne vivant avec un handicap. Elles leurs apportent de l’information, un soutien individuel (soutien psychologique, conseils…) ou en groupe ou encore des solutions de répit.

Sur la région Pays de la Loire, suite aux appels à candidatures lancés par l’ARS, 9 plateformes d’accompagnement et de répit soutiennent déjà les aidants des personnes âgées en perte d’autonomie (voir cartographie des dispositifs dans les documents à télécharger).

De nouvelles plateformes pour les aidants de personnes vivant avec un handicap vont aussi être crées au 1er décembre 2021 sur tout le territoire régional.

Coportées par les conseils départementaux de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, les CAF de toute la région et la MSA de Loire-Atlantique / Vendée, ces plateformes sont le fruit d’une dynamique partenariale forte.

Cette dynamique traduit la volonté de l’ARS de simplifier l’accès aux offres de répit et d’accompagnement en centralisant dans un seul cahier des charges les objectifs de politiques publiques de ses partenaires.

Elle permet également de réunir les leviers d’action (champs de compétence, crédits) des branches maladie, famille, du régime social agricole et des collectivités territoriales départementales partenaires au bénéfice du service rendu aux personnes.

Il existe des plateformes de répit pour les personnes âgées et pour les personnes en situation de handicap.

Elles s’adressent aux proches aidants s’occupant d’une personne âgée en perte d’autonomie ou d’une personne vivant avec un handicap. Elles leurs apportent un soutien individuel (soutien psychologique, conseils…) ou collectif, du répit ou de l’information.

Elles s'adressent également aux professionnels au contacts d’aidants : elles ont alors une mission de « centre de ressource ». 

Professionnels ou proches aidants, vous pouvez les contacter directement via les coordonnées communiquées ci-dessous.

Les plateformes de répit pour les personnes âgées
Structures Site internet Coordonnées
Al'Fa Répit Site internet Al'Fa Répit contact@alfarepit.fr
Maison des aidants - CCAS Nantes Site internet Maison des aidants Nantes maisondesaidants@mairie-nantes.fr
CCAS Angers Site internet CCAS Angers
Accord'Ages, Bauge Site internet Accord'Ages Bauge  coordination@accord-ages.fr
Association Relais & Présence, Cholet Site internet Association Relais et Présence, Cholet  contact.relais-presence@orange.fr
L'Escale Les Moncellières du Fresne sur Loire, Maine et Loire Site internet l'Escale les Moncellières du Fresne sur Loire  escale-moncellieres@pole-ligerien.fr
La Maison Myosotis, Le Mans Site internet de la Maison Myosotis Le Mans  myosotis@lareposance.net
Pôle accueil aidants / aidés, Laval Site internet Pôle accueil aidants/aidés Laval
Le Nid des Aidants, Vendée

Site internet le Nid des aidants 

Les plateformes de répit pour les personnes en situation de handicap

Structures

Site internet

Contact

Nantes Métropole – Enfants - Constellation

Page Facebook Constellation 44 

Nantes - Adultes - Respir'Aidants APAJH 44

Site internet APAJH 44

Nord-Est Loire-Atlantique (44) - ADMR de Loire -Atlantique

Site internet ADMR 44 

Nord-Ouest Loire -Atlantique (44) - APEI Ouest 44

 

Sud Loire - Atlantique (44) - EPMS Lejeune

 

Maine-et-Loire (49) - Udaf 49

Site internet aidants49.fr

Mayenne - EPNAK

 

Sarthe - Adapei 72

 

Vendée - Adapei -Aria

 

Numéro vert : 08.05.03.00.68

​​​​​​Région

Vous avez un enfant en situation de handicap et cherchez un accueil de loisir pour votre enfant ? L’association Loisir Pluriels propose des accueils périscolaires pour les enfants en situation de handicap. plus d'informations sur l'association sur leur site internet : https://www.loisirs-pluriel.com/

Loire-Atlantique

Vous habitez au sud du département de Loire-Atlantique ? Vous avez un enfant en situation de handicap et avez besoin de répit ?

L’association Au fil de l’entre-Deux porte des actions de répit auprès des aidants, des groupes de parole,... Son but est de soutenir, d’accompagner et d’orienter les aidants, parents et autres membres de l’entourage d’enfants en difficultés, en situation de handicap ou dans un parcours de santé ou de développement complexe

Vendée

Le SAVS, le SAMSAH et l’accueil de jour médicalisé de l’association Orghandi a ouvert en janvier 2022 des cafés des aidants. Sans inscription préalable et sans engagements. Les échanges sont animés par 2 professionnelles du SAMSAH dans le respect et la bienveillance.

  • Espace Herbauges, 8 rue des Bains Douches, 85500 Les Herbiers : de 15h à 16h30
  • Maison de Quartier de la Liberté, Place de la Liberté – Bâtiment A, 85000 La Roche sur Yon : de 17h30 à 19h

Renseignements au 02 51 40 40 27 ou au 06 45 79 36 35.

A cause d'un handicap, d'une affection longue durée, ou d'une dépendance liée à l'âge, des milliers de personnes en France doivent être accompagnées chaque jour pour pouvoir continuer à vivre chez elles. A leurs côtés, des aidants familiaux, des voisins, des proches, les soutiennent pour leurs démarches, leurs soins, leurs activités domestiques, etc.

L’aide apportée par les aidants est indispensable mais a de multiples impacts sur les aidants, parmi lesquels :

  • La réduction, partielle ou totale, de l’activité professionnelle ;
  • La négligence de sa santé ;
  • Le développement de pathologies (cancer, maladies cardiovasculaires, …).

Sur le long terme, cet engagement peut donc nuire à la santé de l'aidant lui-même, faisant de l’aide aux aidants un enjeu de santé publique important. En France, en 2019, on estime que 8 à 11 millions de personnes accompagnaient un proche âgé ou en situation de handicap de façon régulière à domicile (Fondation April et BVA, Baromètre 2019).

La prise en compte de cette problématique a conduit à la mise en place de nombreux services qui visent à soulager les aidants. 

L’ARS Pays de la Loire finance ainsi depuis de nombreuses années des actions et des offres de répit : financement des plateformes de répit pour les personnes âgées, d’accueil temporaires (hébergement et accueil de jour), d’initiatives innovantes (vacances adaptées, maisons des aidants,…). En 2020, pour soutenir le répit dans le contexte de crise sanitaire, l’ARS a engagé plus de 730 000 € pour secteur des personnes âgées et près de 2 millions d’euros pour le secteur du handicap. Grâce à ces actions, les aidants peuvent s'accorder des temps de répit en confiant leur proche à un tiers, échanger avec d'autres aidants, bénéficier d'un soutien psychologique, etc.

Publiée le 23 octobre 2019, la stratégie nationale « Agir pour les aidants » (2020 – 2022) prévoit 52,5 millions d’euros pour renforcer le soutien aux aidants de personnes vivant avec un handicap ou de personnes âgées. Pour faire vivre une dynamique régionale, l’ARS a souhaité décliner une stratégie d’aide aux aidants pour les Pays de la Loire.

La déclinaison régionale de la stratégie nationale « Agir pour les aidants » a été réalisée en lien avec les instances de démocratie sanitaire, les fédérations médico-sociales et les partenaires territoriaux, notamment les conseils départementaux et les MDPH. Cette stratégie s’articule autour de quatre axes stratégiques transversaux aux secteurs du grand âge et du handicap :

Axe 1 : Un prérequis : une offre d’accompagnement des personnes suffisante, adaptée, prenant en compte l’environnement global de l’aidé

La stratégie en faveur des aidants s’inscrit en complémentarité des travaux sur l’évolution de l’offre, notamment sur le secteur du handicap, où le rattrapage du taux d’équipement et la réduction des listes d’attente demeurent une priorité.

Axe 2 : Un droit au répit et à l’accompagnement pleinement effectif

Axe majeur de cette stratégie, cet axe reprend les orientations nationales en faveur des aidants (renforcement des plateformes d’accompagnement et de répit - PFR, soutien à l’offre d’accueil temporaire, développement d’une offre de répit à domicile) et intègre des actions répondant aux besoins exprimés par les partenaires lors des travaux de réflexion (actions de prévention en faveur de la santé des aidants, capitalisation sur les initiatives portées en réponse à la crise covid, développement de l’accessibilité de l’offre pour éviter le non-recours).

Axe 3 : Une information et une orientation de qualité

Pour être efficace, cette stratégie doit être soutenue par des actions de communication de l’ARS et de ses partenaires, par des actions de sensibilisation et d’information pour les professionnels et par le déploiement des dispositifs d’appui à la coordination. Sur le handicap, la mise en place des Communautés 360 financées et accompagnées par l’ARS convergera aussi vers cet objectif.

Axe 4 : Favoriser la participation des aidants à l’organisation du système de santé

Ce quatrième axe constitue un enjeu pour le développement de la démocratie sanitaire (Inscription de la thématique « aidants » dans les contrats locaux de santé, renforcement de l’offre de pair-aidance, renforcer la représentation des associations et collectifs d’aidants…).


La consolidation de l’offre de répit  constitue l’une des quatre grandes orientations fixées par le cadre national d’orientation du répit publié par la Direction générale de la cohésion sociale et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie le 19 mars 2021.

Conformément aux orientations nationales, l’un des enjeux de la stratégie régionale « Agir pour les aidants 2021-2023 » est de mieux connaitre cette offre sur les territoires pour la positionner de manière à répondre aux besoins des aidants.

Dans cet objectif, l’ARS Pays de la Loire a confié au Centre régional d’études, d’actions et d’informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité (CREAI) des Pays-de-la-Loire le soin de réaliser un diagnostic régional des offres d’hébergement temporaire et d’accueil de jour.

L’ensemble des documents se rapportant à ces études est disponible sur le site du CREAI : http://www.creai-pdl.fr/etudes-et-observations.html