COVID-19 : Signalements et pharmacovigilance

Article

Dans le cadre du dispositif de surveillance renforcée des vaccins contre la COVID-19, l’Agence nationale de sécurité du médicament en lien avec les Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV) suit étroitement les vaccinations qui ont eu lieu en France.

Corps de texte

Une enquête de pharmacovigilance est mise en place pour surveiller en temps réel le profil de sécurité des vaccins disponibles en France à partir des déclarations réalisées par les professionnels de santé, les personnes vaccinées ou leur entourage.

Les résultats de cette évaluation et de ce suivi ont été présentés et discutés collégialement lors du comité de suivi hebdomadaire de l’ANSM avec le réseau français des CRPV du 15 avril 2021, afin d’identifier des signaux potentiels et d’envisager les mesures à prendre.

Chaque semaine les signaux potentiels sont discutés pour l’ensemble des vaccins et accessibles dans une fiche de synthèse hebdomadaire publiée sur le site internet de l'ANSM. Les rapports détaillés de pharmacovigilance sont également publiés de manière alternée chaque semaine selon le type de vaccin (ARN, vecteur viral).

Consultez les rapports de pharmacovigilance sur le site de l'ANSM

Pour rappel, les professionnels de santé ainsi que les personnes vaccinées et leur entourage peuvent déclarer les effets indésirables ,

Pour améliorer la déclaration des effets indésirables dans le cadre de la campagne de vaccination, en particulier les effets indésirables graves et/ou inattendus, l’ANSM a mis à leur disposition deux affiches pour rappeler le principe et la marche à suivre. 

 

Deux affiches sont disponibles pour aider au signalement :