Déploiement de médicobus dans les territoires ruraux

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Offre de soins

En cours d'attribution

Dans le cadre du Plan « France ruralités » et du Plan « Pour des solutions concrètes d’accès aux soins dans les territoires » le gouvernement a annoncé le déploiement de 100 médicobus, afin de mettre en place pour une durée de 3 ans une offre de médecine générale et/ou de spécialité, itinérante dans les zones rurales en réponse aux difficultés d’accès aux soins des personnes isolées, sans médecin.

Objet 

Le présent appel à projets vise à accompagner le déploiement de médicobus dans les territoires ruraux caractérisés par des difficultés d’accès aux soins en région Pays de la Loire.

Territoires et publics cibles

Les zones rurales cumulant une faible densité médicale (ZIP – zones d’intervention prioritaire et ZAC – zones d’action complémentaires) et une forte proportion de patients en ALD sans médecin traitant.

Les patients géographiquement éloignés d’une offre de soins de premier recours, en particulier de médecine générale, dont les patients sans médecins traitants notamment les personnes âgées ou en affection de longue durée (ALD).

Objectifs

Organiser une offre de soins de proximité au sein d’unités mobiles itinérantes afin d’apporter une offre de médecine générale en priorité et/ou spécialisée aux territoires ruraux avec des difficultés d’accès aux soins, où la mise en place d’une maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) ou une autre forme d’exercice coordonné n’est pas possible ou insuffisante pour renforcer et maintenir durablement des professionnels de santé physiquement présents.

Modalités de candidature

Les projets sont à adresser avant le 14 janvier 2024 au plus tard sous forme dématérialisée à l’Agence régionale de santé (ARS) :

La candidature doit être composée :

  • du dossier de candidature décrivant les caractéristiques du projet et le budget (annexe 3) ;
  • des lettres de soutien ou tous justificatifs mentionnant l’accord de principe des partenaires (collectivités territoriales, le cas échéant CPTS et autres co-financeurs).