Pays de la Loire

UEMA : un exemple de scolarisation inclusive promue par la stratégie nationale pour l’autisme

Communiqué de presse
La 2eme unité d’enseignement en maternelle pour enfants avec troubles du spectre de l’autisme (UEMA) de Vendée a ouvert ses portes à l’école maternelle La Mélière à Challans. Les 4 enfants qui y sont accueillis vont pouvoir bénéficier d’interventions précoces afin de favoriser leur scolarisation en milieu ordinaire. L’UEMA fonctionne grâce une collaboration de l’ARS, Rectorat, AREAMS et Mairie.
Corps de texte

En matière d’accompagnement des enfants avec troubles du spectre de l’autisme (TSA), les études récentes confirment qu’une scolarisation précoce augmente l’autonomie de l’enfant et améliore ses acquisitions.

Le plan autisme 2013-2017 prévoyait la création d’unités d’enseignement autisme en école maternelle (UEMA) pour améliorer l’inclusion scolaire des enfants avec TSA dès la petite enfance, en s’appuyant sur des interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques telles que recommandées par la HAS[1] en 2012. Personnalisées, ces interventions font l’objet d’une coordination importante entre les équipes pédagogiques, éducatives et médico-sociales, mais aussi avec les parents.

La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018-2022 poursuit cet engagement en triplant au niveau national le nombre d’UEMA afin de proposer une modalité de scolarisation alternative à la scolarisation de droit et effective en classe ordinaire. Cette démarche permet d’apporter une réponse globale plus ajustée aux besoins particuliers de ces enfants.

[1] Haute autorité de santé

Une UEMA est un dispositif médico-social implanté au sein d’une école maternelle. Elle accueille
7 enfants de 3 à 6 ans
(de préférence dès 3 ans), au plus près de leur domicile, avec l’ambition de leur permettre une scolarisation en milieu ordinaire à l’issue, ou au cours, des 3 années d’accompagnement du cycle 1.

A Challans, 4 enfants ont fait leur rentrée à l’UEMA cette année. Ils sont originaires de Challans, Soullans, Le Château d’Olonne et Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Les enfants sont présents à l’école sur le même temps que les autres élèves. Ils partagent la vie de l’école avec les autres enfants sur les temps de récréation, à la cantine, lors des sorties scolaires, etc. Des temps d’inclusion sont également mis en place avec les autres classes. Une salle de classe est dédiée à l’UEMA. Un second espace, situé à proximité, permet les interventions individuelles, notamment pour les temps de soin et de prises en charge éducatives.

La Ville de Challans est l’un des acteurs clés du projet. Outre la mise à disposition des locaux, elle organise la formation des personnels municipaux qui interviennent dans l’école (cantine, périscolaire,…) aux spécificités des troubles du spectre de l’autisme.

Chiffres clés

  • 7 UEMA déjà ouvertes en Pays de la Loire (en Vendée, une première UEMA avait ouvert à l’école de l’Angelmière à La Roche-sur-Yon en septembre 2016)
  • 2 nouvelles UEMA pour la rentrée 2019 (à Challans et Cholet)
  • 14 UEMA dans la région en 2022
  • 280 000 € alloués par an par l’ARS
  • 1 poste d’enseignant spécialisé financé par l’Education nationale dans chaque dispositif
  • 1 ouverture prévue à la rentrée 2020 en Loire-Atlantique

L’accompagnement des enfants de l’UEMA par une équipe pluridisciplinaire vise à favoriser l’inclusion progressive des enfants.

Les professionnels impliqués sont :

  • une enseignante spécialisée de l’Education nationale nommée sur le poste de l’UEMA
  • les autres enseignants des autres classes
  • le personnel de la mairie
  • les professionnels de l’AREAMS

L’équipe du SESSAD[1] AREAMS qui accompagne les élèves de l’UEMA se compose de :

  • un éducateur spécialisé à temps plein
  • un psychologue qui intervient 2 jours par semaine
  • une pyschomotricienne qui intervient 2 jours par semaine
  • 3 accompagnants avec un profil éducatif et social qui sont présents tous les jours

Toute l’équipe a été formée au modèle de Denver qui est un programme d’intervention précoce pour les jeunes de 1 à 5 ans porteurs de troubles autistiques. Une ergothérapeute et formatrice certifiée ESDM[2] est chargée de la supervision de l’UEMA une fois par mois.

[1] Service d'Education Spécialisée et de Soins à Domicile

[2] Early Start Denver Model

L’ambition de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND) est de donner aux personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme une place égale dans la société. D’autres dispositifs permettant un accompagnement adapté à ces troubles sont ainsi déployés.

Depuis décembre 2018, un « dispositif d’autorégulation » pour des enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme a été intégré à l’école Louis Remondet à Chantonnay et à l’école Pierre Menanteau à Dompierre-sur-Yon. Ce dispositif s’appuie sur une collaboration entre l’ARS, l’Education Nationale, l’ADAPEI-ARIA de Vendée, l’AREAMS, les Villes de Chantonnay et de Dompierre-sur-Yon. Trois enfants étaient accueillis au sein de chaque dispositif l’année dernière, ils seront six cette année et dix en 2020. (Plus d’informations : https://www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr/le-dispositif-dautoregulation-en-vendee-pour-des-enfants-presentant-des-troubles-du-spectre-de)

Entre septembre 2020 et septembre 2022, une Unité d’enseignement en Elémentaire Autisme (UEEA) ouvrira chaque année dans la région. Mais contrairement aux UEMA, ces unités sont des dispositifs de scolarisation de droit commun, bénéficiant d’un appui du médico-social. Elles accueillent un petit groupe d’enfants (10) présentant des troubles du spectre de l’autisme au sein d’une école élémentaire.

Aller plus loin

Contact

Contenu

ARS Pays de la Loire
Service communication
06 78 26 56 94 – ars-pdl-communication@ars.sante.fr

Direction des Services Départementaux de l'Éducation nationale de la Vendée ou Rectorat
2 51 45 72 06 - ce.ia85@ac-nantes.fr

Rectorat de l’Académie de Nantes
Service communication
02 40 37 33 14 ce.communication@ac-nantes.fr

AREAMS
Estelle Dubois, responsable du service communication
02 51 44 50 35 - e.dubois@areams.fr

Ville de Challans
Service communication
02.51.49.79.66 – com@challans.fr