Situation Covid-19 en Mayenne et organisation de la prise en charge des urgences sur le territoire

Communiqué de presse

Restons mobilisés face à la Covid-19 !

Si la situation tend globalement à s’améliorer s’agissant de la diffusion du virus sur le territoire (taux d’incidence vendredi 29 octobre à 42,9 pour 100 000 habitants en Mayenne), il convient de noter des disparités territoriales importantes et le fait que des signaux illustrant une diffusion importante du virus demeurent. Ces signalements concernent majoritairement des rassemblements ponctuels, des temps festifs, des déplacements en groupes…

Il est utile de rappeler à la population qu’au-delà du pass sanitaire, le respect des gestes barrières et des mesures de prévention (masque, gel hydro-alcoolique…) doit s’imposer lors des regroupements qui ne permettent pas le respect des distances de sécurité. Si nous voulons préserver cette situation sanitaire et éviter aux personnes vulnérables de contracter le virus, nous devons tous avoir un comportement responsable pour faire face à cette épidémie.

Il faut aussi sensibiliser la population de plus de 65 ans sur la nécessité de se faire vacciner (4 000 Mayennais de plus de 80 ans ne sont pas encore protégés par le vaccin) et pour celles et ceux qui se sont fait vacciner en début d’année, il est important qu’elles fassent le rappel de vaccin 6 mois après la 2e injection. Ce rappel est indispensable pour renforcer l’immunité pendant les prochains mois d’hiver. A ce jour, uniquement la moitié des personnes qui remplissent les critères pour bénéficier de ce rappel l’ont fait.

Organisation de la prise en charge des urgences sur le territoire

Comme dans la plupart des territoires, les établissements de santé mayennais doivent actuellement faire face à des tensions en ressources médicales, notamment en  urgentistes.

Un travail est mené depuis plusieurs semaines entre les équipes médicales des établissements du GHT, de la polyclinique du Maine, ainsi que la médecine de ville et les autres partenaires participant à la prise en charge des urgences. L’objectif est d’organiser la réponse pour garantir l’accès aux soins d’urgence.

Dans ce contexte, la priorité reste de toujours pouvoir apporter une réponse à l’urgence vitale quel que soit l’endroit du territoire.

Cette situation justifie que soient rappelées à la population les règles de bon usage et d’accès à un service des urgences (réflexe à adopter y compris hors situation de tension).

En cas de nécessité :

  • Le premier réflexe est de prendre contact avec son médecin traitant.
  • En cas d’indisponibilité de celui-ci, de contacter le 15 ou le 116/117. Le médecin régulateur du SAMU évaluera la situation et proposera les solutions adaptées à l’état de santé et au lieu de la prise en charge : conseil, prescription, lien vers la médecine de ville, prise en charge médicalisée d’urgence...

Rappels importants à la population

La population est invitée à :

  • Privilégier le recours au médecin traitant pour les besoins en soins qui ne relèvent pas de la médecine d’urgence ;
  • Contacter le 116/ 117 ou le 15 avant de se présenter aux urgences ;
  • Respecter les gestes barrières : port du masque, friction de gel hydro-alcoolique, distanciation.

Aller plus loin

Contact

Contact presse :

Service communication

06 78 26 56 94 / ars-pdl-communication@ars.sante.fr

Twitter : @ars_pdl