Signature de la convention relative à l’organisation du Secours d’Urgence Aux Personnes (SUAP) et de l’Aide Médicale Urgente (AMU) dans le département de la Loire-Atlantique

Actualité
Date de publication
Visuel
M. Coiplet, Directeur général de l'ARS Pays de la Loire, M. d'Harcourt, Préfet de Loire-Atlantique, M. Grovalet, Président du Conseil départemental de Loire-Atlantique et Mme MICHAELI-FLENDER, DGA CHU de Nantes, gestionnaire SAMU signent la nouvelle convention relative à l’organisation du Secours d’Urgence Aux Personnes (SUAP) et de l’Aide Médicale Urgente (AMU) dans le département de la Loire-Atlantique
L'ARS, la préfecture, le Conseil départemental et le CHU de Nantes ont signé ce mercredi 4 décembre la convention relative à l’organisation du Secours d’Urgence Aux Personnes (SUAP) et de l’Aide Médicale Urgente (AMU) dans le département de Loire-Atlantique.
Corps de texte

Depuis plusieurs années, le SAMU du CHU de Nantes travaille à optimiser sa collaboration avec le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours), tant au niveau des pratiques de régulation que sur les déclenchements de moyens. 

Plusieurs rencontres techniques entre professionnels ont permis de formaliser des procédures partagées entre les deux institutions et d’engager de nouvelles pratiques d’évaluation de la qualité.

La nouvelle convention bipartite a été présentée au CODAMUP-TS du 26 juin 2019 pour une entrée en vigueur dès sa signature le 4 décembre 2019 par M. Coiplet, Directeur général de l'ARS Pays de la Loire, M. d'Harcourt, Préfet de Loire-Atlantique, M. Grovalet, Président du Conseil départemental de Loire-Atlantique et Mme Michaeli-Flender, DGA du CHU de Nantes, gestionnaire SAMU. 

 

Les principales évolutions vis à vis de la précédente convention (qui datait de 2011) sont :

  • la définition d’arbres décisionnels communs pour l’engagement des moyens
  • une procédure de conseil à l’appelant sans augmenter la durée d’accès au médecin
  • la consolidation ISP (infirmiers de sapeurs-pompiers) (VLI (véhicule léger infirmier), protocoles infirmiers de soins d'urgence (PISU))
  • la réponse lors des carence en intégrant les obligations régaliennes du SDIS
  • l’orientation des victimes après bilan
  • les fondements d’une démarche d’évaluation