Pays de la Loire

Recherche étiologique IRA / GEA

Article
Visuel
visuel illustratif pour la recherche étiologique pour les cas IRA GEA
Informations sur la recherche étiologique pour les infections respiratoires aiguës (IRA) et pour les gastro-entérites aiguës (GEA).
Corps de texte

Pour les infections respiratoires aiguës (IRA)

Des recherches étiologiques doivent être réalisées sur les premiers cas afin d’adapter les mesures de contrôle et limiter l’ampleur de l’épidémie.
Il est fortement recommandé aux Ehpad de mettre en place une organisation avant la saison épidémique leur permettant de disposer rapidement en cas de besoin, de tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) de la grippe, soit au niveau de l’établissement, soit par l’intermédiaire de leur laboratoire de référence.

    Un rapport d'évaluation des TROD de la grippe (à télécharger ci-dessous), établi en octobre 2014 par le Centre national de référence (CNR) de la grippe à la demande de la DGS, expose les données de sensibilité et de praticabilité recueillies pour les différents tests disponibles sur le marché français.

    Un document de synthèse (à télécharger ci-dessous) l'accompagnant récapitule les principales informations utiles à la pratique de ces tests. En septembre 2017 le CNR a mis à jour des recommandations pour l'utilisation des TROD grippe (à télécharger ci-dessous).

    Conditions de réalisation des TROD de la grippe :

    • En période de circulation grippale : recherche directe du virus par TROD de la grippe, sur un prélèvement nasal effectué dans les 48 premières heures du début des symptômes. Il convient de bien respecter les consignes de prélèvements du fabricant. Le prélèvement pourra être réalisé par un médecin ou un infirmier.
    • En dehors de la période de circulation grippale : rester prudent sur l’interprétation des TROD de la grippe.

    Pour les gastro-entérites aiguës (GEA)

    Des coprocultures peuvent être réalisées en présence de cas groupés de GEA. Des analyses pour recherche virale sont possibles si les caractéristiques cliniques et épidémiologiques sont évocatrices d’une infection virale. Les coprocultures seront à envoyer directement au Centre national de référence (CNR) des virus entériques, selon un protocole d'envoi établi.