Pays de la Loire

Radicalisation : 1 journée de sensibilisation

Actualité
Date de publication
Visuel
Informer et échanger sur la radicalisation
Cet événement était animé par M. Elyamine Settoul, Maître de conférence au CNAM, Département Criminologie, et spécialiste des questions de radicalisation.
Le 7 novembre à Nantes, la Fédération française des psychologues et de psychologie (FFPP) et l’Agence régionale de santé Pays de la Loire conviaient les professionnels de santé à un colloque autour de la radicalisation pour informer et échanger sur les bonnes pratiques.
Corps de texte

Pour la première fois en Pays de la Loire, les principaux acteurs concernés par les enjeux de prévention, la prise en charge et l’accompagnement des personnes en risque de radicalisation ou radicalisées ont été réunis. Comme a pu le rappeler Jean-Jacques Coiplet, Directeur général de l’ARS Pays de la Loire « il importe de partager les connaissances et les informations et d’agir ensemble, le plus tôt possible pour lutter contre ce phénomène ».

Ouverture de la journée par M. Coiplet, Directeur général de l'ARS Pays de la Loire

En présence de Nicole Klein, Préfète de la région Pays de la Loire, l’événement a su séduire 300 participants venus au Centre de communication de l’Ouest à Nantes. Ils ont pu assister et participer aux conférences (introductive, secret médical, dispositifs nationaux) et tables rondes (le processus de radicalisation : approche clinique et repérage ; approche pluri-professionnelle et réseau : quelles expériences et quels besoins ?).

Comme a pu le souligner Jean-Jacques Coiplet, l’action des professionnels de santé et de l’ARS se situe au-delà de la prise en charge et de l’accompagnement ; elle est globale et concerne l’ensemble des politiques de santé d’aujourd’hui et de demain. La prévention est au cœur des enjeux.

 

Voir Aussi