Pays de la Loire

Que faire si les punaises de lits s'installent dans votre établissement ou dans votre cabinet?

Actualité
Date de publication
Visuel
image d une punaise de lit
Suite aux nombreux appels réceptionnés par notre cellule de veille et d’Alertes sur les punaises de lits, nous mettons en ligne quelques caractéristiques liées à leur prolifération et les recommandations utiles pour les établissements et les professionnels de santé.
Corps de texte

Qui sont-elles?

Les punaises adultes ont une taille comprise entre 4 et 7 mm. Elles sont de couleur brune à beige, avec un corps ovale et aplati. Elles peuvent vivre de 6 à 24 mois.
Elles s’alimentent de sang humain tous les 3 à 7 jours, mais à défaut peuvent rester un an en état de dormance.
On les trouve dans les climats tempérés. Hôtel, chambre d'hôtes, hôpitaux, maison de retraite, crèche, école, dortoir sont les lieux privilégiés de contamination.

Les punaises de lit sont des insectes visibles à l'œil nu. Elles ne volent pas car elles n'ont pas d'ailes et se déplacent en marchant rapidement en pleine lumière mais suffisamment pour échapper à la vue d'un observateur attentif.

Elles sont principalement connues pour les atteintes dermatologiques et allergiques qu’elles occasionnent allant de la simple piqûre à des manifestations généralisées pouvant s’apparenter à une urticaire. La sensibilité d’une personne peut s’accroître si le nombre de piqûres augmente. En cas d’infestation sévère, les punaises de lits peuvent être aussi sources de troubles psychologiques variés, voire aussi d’anémie.

A ce jour, les punaises de lits ne sont pas des vecteurs de maladies.

En cas de suspicion

La lutte mécanique, c’est-à-dire sans utilisation d’insecticide, est fortement conseillée voire primordiale dans un premier temps pour diminuer et supprimer au maximum le nombre de punaises de lits.

Si vous continuez à voir un grand nombre de punaises de lits, contactez un spécialiste de la lutte antiparasitaire ou les services d’actions de salubrité ou d’hygiène de votre Mairie. Ces professionnels de la gestion antiparasitaire, adopteront des méthodes de lutte qui allient des techniques et produits efficaces. Ils pourront, mettre en œuvre, avec vous, une lutte dite directe (démontage et nettoyage du mobilier, du linge, et de la literie – cf. question précédente) afin de supprimer tout stade de développement de cet insecte.

Cette démarche sera couplée à une lutte indirecte (application d’un insecticide ciblant les insectes rampants en des points stratégiques : pieds du lit, plinthes, niches et fissures du mur, pourtour des fenêtres, seuils des portes, matelas) visant le contact avec l’insecte lors d’une sortie nocturne.

Concernant les hébergements collectifs, l’article 61 du Règlement sanitaire de votre département décrit les mesures prophylactiques à mettre en œuvre dans les hébergements collectifs. Il revient au maire de la commune d’implantation de l’établissement de prescrire ces opérations de désinsectisation.

Si vous intervenez au domicile d'un patient ou au sein d'un établissement

>> le contact pour la destruction de punaises de lit : le service communal d’hygiène et de santé de la ville (SCHS) – Ce service pourra vous indiquer comment intervenir au domicile en fonction du type de logement.

>> Concernant les questions autour des pratiques professionnelles en milieu de soins- accueil Personnes âgées ou personnes handicapées: les équipes peuvent être accompagnées par un référent en hygiène de l’Unité de Gestion des Risque Infectieux afin de connaitre les risques réels de transport de punaise.

Voir Aussi