Pendant les vacances scolaires, les conseils de l’ARS Pays de la Loire pour profiter des fêtes en toute sécurité

Communiqué de presse

Les vacances de Noël ont débuté dans un contexte de forte circulation épidémique, en raison d’une cinquième vague causée par la contagiosité importante du variant Delta. La présence de plus en plus accrue d’un nouveau variant Omicron sur notre territoire doit inciter à encore plus de vigilance. [...]

[...] Après des mois difficiles dans un contexte de pandémie, les Ligériens aspirent à retrouver leurs proches pour les fêtes. Afin de limiter les contaminations, voici les conseils pratiques de l’ARS en matière de dépistage, gestes barrières et vaccination, avant, pendant et après les fêtes, dans un esprit de responsabilité individuelle et collective.

Avant les fêtes : restreindre ses contacts sociaux et réaliser un auto-test

Comme chacun le sait à présent, le virus ne circule pas tout seul. C’est nous, par nos contacts, qui le faisons circuler en nous contaminant les uns les autres lors de nos échanges. Pour éviter d’être porteur du virus (sans le savoir) et de contaminer ses proches lors des réunions familiales et festives de fin d’années, il est conseillé de restreindre au maximum ses contacts sociaux dès à présent.

Avec une circulation virale importante, la demande de dépistage est forte actuellement en Pays de la Loire : 240 000 tests (RT-PCR et antigéniques) ont été réalisés semaine 49 (entre le 6 et 12 décembre) dans la région (230 000 tests en semaine 48 et 180 000 tests en semaine 47).

Pour ne pas engorger les laboratoires et les pharmacies, qui doivent tester rapidement les personnes symptomatiques et les cas contacts, il est conseillé de réaliser un autotest avant de retrouver ses proches.

Les autotests sont en vente dans les pharmacies. Le patient bénéficie des conseils du pharmacien pour l’auto-prélèvement (avec un écouvillon introduit dans le nez), pour la lecture du résultat et pour la conduite à tenir en cas de résultat positif et négatif.

Voir les tutoriels vidéos sur le site du ministère des solidarité et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/autotests-covid-19  

En cas d’autotest positif, il faut rapidement réaliser un test de confirmation par RT-PCR dans un laboratoire et prévenir les personnes avec lesquelles on a été en contact les jours précédents pour qu’elles s’isolent dans l’attente du résultat.

En cas de résultat négatif avec un autotest, il faut rester prudent, car la fiabilité de ce type de test est moindre. Il est donc toujours possible que l’on soit porteur du virus et qu’on le transmette. C’est pourquoi il faut impérativement continuer à respecter les mesures barrières pour ne pas mettre en danger son entourage et notamment les personnes les plus vulnérables.

En cas d’apparition de symptômes évocateurs de la Covid-19 ou si l’on est cas-contact, il ne faut en aucun cas utiliser un autotest : il faut réaliser immédiatement un test RT-PCR ou antigénique et s’isoler.

Pendant les fêtes : réduire le nombre de convives, aérer les pièces et appliquer les gestes barrières

Si l’on est positif à la Covid-19, cas contact, ou si l’on a des symptômes, même vacciné, il faut rester chez soi (en cas de symptômes, réaliser immédiatement un test antigénique ou RT-PCR).

Lors des événements familiaux et festifs, il est conseillé de limiter le nombre de convives et d’éviter les bises et les embrassades. Les gestes barrières doivent être respectés : porter le masque le plus possible, se laver les mains, notamment au moment du repas, ne pas partager les verres.

Une attention particulière doit être portée aux personnes âgés, fragiles et/ou non vaccinées.

L’aération, un geste barrière efficace

9 contaminations sur 10 sont dues à une transmission dite par "gouttelettes aériennes" émises lorsque l’on respire et, plus encore, lorsque l’on parle. L’aération permet de disperser ces gouttelettes et donc de diminuer le risque de transmission.

A retenir : Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

Après les fêtes : réaliser un auto-test de contrôle 

Avec les contacts durant les fêtes, il est possible que l’on ait été contaminé par la Covid-19. Il est donc conseillé de réaliser un auto-test (voir détails dans la partie « Avant les fêtes »).

En cas d’apparition de symptômes, il faut se faire tester (test RT-PCR ou antigénique) immédiatement.

En cas de test positif, il faut prévenir immédiatement les personnes avec lesquelles on a été en contact lors des fêtes pour qu’elles s’isolent et se fassent tester.

Et toujours… : se vacciner sans attendre

La vaccination reste le meilleur moyen de se protéger et protéger ses proches, notamment les plus fragiles, durant et après les fêtes. Elle réduit considérablement les risques de développer une forme grave.

Les Ligériens non vaccinés sont invités à prendre rendez-vous sans attendre pour une primo-injection.

La vaccination en Pays de la Loire en chiffres

  • 78,9% de la population ligérienne ont un schéma vaccinal complet.
  • 51,5% de la population éligible ont réalisé un rappel vaccinal.
  • 72,1% de la population des + de 65 ans éligible ont réalisé un rappel vaccinal

Pour les personnes déjà vaccinées, le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois et jusqu’à 7 mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.

A compter du 15 décembre, et sur la base du volontariat, la vaccination est ouverte aux 5-11 ans en situation de surpoids ou atteints de pathologie à risque. Elle le sera à compter d’aujourd’hui pour tous les enfants de 5 à 11 ans.

Pour les personnes de moins de 30 ans, la vaccination sera réalisée avec le vaccin Pfizer. Pour les personnes de plus de 30 ans, la vaccination sera réalisée préférentiellement avec le vaccin Moderna. Les deux vaccins ont la même efficacité.

Il est important avant de se présenter sur place d’avoir préalablement pris rendez-vous sur internet en consultant le site sante.fr (sauf pour les personnes de 65 ans et plus, qui peuvent recevoir leur injection (1ère ou 2ème injection ou dose de rappel) y compris sans rendez-vous). Il est aussi possible de se faire vacciner chez un professionnel de santé libéral, via sante.fr ou en le contactant directement : pharmacies, médecins, infirmiers libéraux et sages-femmes.

Une aide téléphonique à la prise de rendez-vous en ligne est mise en place par les services de l’Etat : le 0800 730 957 pour les 80 ans et plus, et le 0 800 009 110 pour les 12/79 ans. Ces numéros sont accessibles tous les jours de 6h à 22h.

Recours aux tests RT-PCR et antigéniques : rappel des 2 niveaux de priorisation

Cette priorisation a pour objet de garantir un accès rapide aux tests pour toutes celles et ceux dont le diagnostic est indispensable pour se protéger et protéger ses proches.

Priorité 1 : Ces personnes doivent disposer d’un examen dans les 24h et obtenir les résultats dans les 24h suivantes. Il s’agit, par ordre de priorité de :

  • Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes ayant une prescription médicale ;
  • Test RT-PCR ou test antigénique pour les enfants des classes où un cas positif a été identifié ;
  • Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes ayant des symptômes évocateurs ;
  • Test RT-PCR ou test antigénique pour les personnes asymptomatiques lorsqu'elles sont personnes contacts à risque élevé ou modéré détectées isolément, notamment celles ayant été menées dans le cadre des démarches de contact-tracing ;
  • Confirmation par test RT-PCR pour les personnes ayant un test antigénique positif ;
  • Confirmation par test RT-PCR pour les personnes ayant un autotest positif ;

Priorité 2 :

  • Pour les personnes revenant dans les 14 derniers jours d’une zone géographique où le variant Omicron a été détectée, il est demandé de privilégier en priorité la réalisation d’un test RT-PCR afin de faciliter le criblage et le séquençage potentiel. Il en est de même pour les personnes identifiées comme contacts d’une personne positive suspectée de porter le variant Omicron.
  • Test RT-PCR ou antigénique pour les personnes arrivant d’un pays listé rouge et présentant un arrêté préfectoral nominatif d’isolement, qui sont obligatoirement testées à leur arrivée et au 10ème jour de leur isolement.
  • Autre test réalisé dans le cadre d’un déplacement à l’étranger ou interrégional.

Toutes les autres demandes sont non prioritaires, en particulier les tests réalisés pour obtenir un pass sanitaire pour des activités sociales, culturelles ou sportives.

Voir communiqué de presse du 2 décembre 2021 :  Priorisation des tests pour faire face à la 5ème vague

Aller plus loin

Contact

Contact presse : Direction générale, département communication, ars-pdl-communication@ars.sante.fr