Pays de la Loire

Les maladies neuro-dégénératives, un défi pour notre système de santé

Communiqué de presse
Visuel
Logo plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019
Maladie d'Alzheimer et maladies apparentées, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, les maladies neuro-dégénératives touchent un nombre croissant de personnes et impactent leurs aidants en influant fortement sur leur qualité de vie. Une problématique de santé publique prise en compte dans un plan national maladies neuro-dégénératives (PMND) 2014-2019.
Corps de texte

Celui-ci est décliné par l’ARS Pays de la Loire dans un plan d’action régional.

L’augmentation de la prévalence des maladies neuro-dégénératives (maladie d'Alzheimer et maladies apparentées, maladie de Parkinson, sclérose en plaques) constitue un défi pour notre système de santé et la politique de recherche. En région Pays de la Loire, en 2016, 20 452 personnes étaient touchées par maladie d'Alzheimer et maladies apparentées, 8 181 par la Maladie de Parkinson et 5 206 par la Sclérose en plaques.

Ces maladies influent fortement sur la qualité de vie des malades et de leurs proches. Le PMND 2014-2019 prend donc en compte les spécificités de ces maladies pour apporter des réponses adaptées aux malades et à leurs aidants.

Les maladies neuro- dégénératives dans les Pays de la Loire en 2016 (Source : Assurance Maladie)
Maladie Nombre de personnes malades Taux standardisé pour 100 000 pers.
Maladie d'Alzheimer et autres démences 20 452 550
Maladie de Parkinson 8 181 220
Sclérose en plaques 5 206 140

Au niveau régional, le parcours a été le fil conducteur pour la réalisation d’un plan d’actions élaboré en concertation avec les acteurs du territoire sur la base d’un diagnostic réalisé en 2016.

Les priorités retenues dans le plan d’action régional sont les suivantes :

  • L’accès au diagnostic et à l’expertise
  • L’Education thérapeutique (ETP)
  • L’accompagnement au domicile
  • La fluidité du parcours
  • L’accompagnement des malades jeunes

 

Plus d’informations sur le plan d'action régional Maladies Neuro-dégénératives 2014-2019 sur la page dédiée de notre site internet.

L’éducation thérapeutique du patient pour aider les malades et leurs proches à mieux vivre avec la maladie

Le plan régional maladies neuro-dégénératives 2014-2019 prévoit de développer l’éducation thérapeutique du patient (ETP). En effet, les maladies neuro-dégénératives impactent le quotidien et modifient les besoins de santé. En revanche, le souhait d’être acteur se confirme. L’éducation thérapeutique du patient permet au patient et à son entourage de retrouver sa confiance, de développer ses potentialités, de contourner les difficultés du quotidien, de se renforcer mutuellement entre pairs, entre proches et patients ainsi qu’entre soignants et patients.

Les programmes d’ETP dédiés aux maladies neuro-dégénératives étant peu développés, un appel à candidatures spécifique a vu le jour. Depuis 2016, l’ARS a lancé deux appels à candidatures qui ont permis de retenir 13 projets de programmes d’ETP. En 2016, l’ARS a ainsi financé des programmes d’ETP dédiés aux maladies neuro-dégénératives à hauteur de 113 750 €. Cet appel à candidatures lancé ce jour, a pour objectif de couvrir les territoires non couverts.

La recherche en Pays de la Loire : des centres experts pour mieux comprendre et soigner les maladies neuro-dégénératives

Le plan maladies neuro-dégénératives intègre un volet spécifique sur le développement et la coordination de la recherche. L’objectif est de dynamiser et mieux coordonner la recherche sur ces maladies pour mieux les comprendre, identifier des cibles thérapeutiques et initier des essais cliniques novateurs. L’enjeu est également de faire émerger des sites d’envergure internationale et de développer les coopérations internationales.

Au niveau régional, quatre centres experts ont été labellisés et financés par l’ARS dans le cadre du plan maladies neuro-dégénératives : le centre expert Parkinson, le centre de ressources et de compétence sclérose en plaque et les « Centres mémoire ressources recherche » (CMRR) de Nantes et Angers sur la maladie d’Alzheimer et apparentées. En 2017, l’ARS Pays de la Loire a financé ces centres experts à hauteur de 1 200 000 €.

Leurs missions sont les suivantes : soins de recours et d’expertise, enseignement, animation de réseaux de professionnels et recherche.

Voici quelques exemples de travaux de recherche :

  • Au CMRR de Nantes : des travaux visant à améliorer le diagnostic des maladies d’Alzheimer et apparentées avec notamment l’élaboration d’outils diagnostiques pour les médecins des consultations mémoire ; des études de neurosciences cognitives visant à mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire, des émotions…

Pour plus d’information sur les travaux de recherche du CMRR de Nantes, contacter le Dr Boutoleau-Bretonnière

  • Au CMRR d'Angers : des travaux sur la compréhension des mécanismes cliniques et biologiques associés au déclin cognitif et aux troubles du comportement ; les répercussions motrices de la maladie associées à un risque de chutes et de perte d'indépendance…

Pour plus d’information sur les travaux de recherche du CMRR d’Angers, contacter  le Dr Etcharry-Bouyx et le Pr Annweiler

  • Au Centre Expert Parkinson du CHU de Nantes : des travaux ont mis en évidence l’implication des cellules nerveuses du tube digestif dans la maladie de Parkinson (UMR 1235 INSERM, université de Nantes), un travail est en cours sur l’analyse en PET-scan de l’inflammation dans le cerveau des patients pour voir si cette inflammation peut prédire la progression de la maladie (Labex Iron, CIC Nantes CHU INSERM), plusieurs études évaluent de nouveaux traitements médicamenteux dans la maladie de Parkinson ou d’autres affections apparentées (CIC Nantes CHU INSERM).

Pour plus d’information sur les travaux de recherche du Centre Expert Parkinson, contacter  le Pr Philippe Damier

  • Au Centre Expert SEP du CHU de Nantes : la recherche est réalisée en collaboration étroite avec le Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie (CRTI Unité Inserm 1064), le Centre d'Investigation Clinique

(CIC) du CHU et l'Unité Inserm U1246. Nous conduisons des recherches épidémiologiques (Inserm U1246) afin de mieux définir la réponse aux traitements chez les patients, des recherches thérapeutiques (CIC) pour donner aux patients une chance d'avoir accès à des molécules innovantes et des recherches biologiques (CRTI) afin de mieux comprendre les mécanismes immunologiques sous-jacents impliqués dans la maladie.

Pour plus d’information sur les travaux de recherche du Centre Expert Parkinson, contacter  le Pr David Laplaud

Organisation des assises régionales du plan maladies neuro-dégénératives 2018-2022 -  jeudi 8 février à Angers

Cette journée organisée sous forme de tables rondes, réunit des personnes d’horizon divers qui aborderont les thématiques suivantes : la recherche en région Pays de la Loire, l’éducation thérapeutique du patient et l’éthique.

Plus d'informations sur la page de notre site internet dédiée à l'événement.
Evénement sur inscription – Les inscriptions sont closes.

Aller plus loin

Contact

Contenu

Service communication ARS Pays de la Loire :

ars-pdl-communication@ars.sante.fr

06 78 26 56 94