L’ARS Pays de la Loire labellise 20 hôpitaux de proximité pour améliorer les parcours de santé dans chaque territoire

Communiqué de presse

L’ARS Pays de la Loire a labellisé 20 hôpitaux de proximité répartis dans les 5 départements de la region. Cette labellisation s’inscrit dans le cadre du Ségur de la Santé et de la réponse territoriale du réseau de proximité, au sein de laquelle les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) jouent, comme d’autres partenaires, un rôle majeur.

Les établissements labellisés hôpitaux de proximité sont les suivants :

 Loire-Atlantique :

  • Hôpital intercommunal de la Presqu’île – Site de Guérande
  • Hôpital intercommunal Pays de Retz – Site de Pornic
  • CH Sèvre et Loire – Site de Vertou

Maine-et-Loire :

  • Hôpital intercommunal Baugeois Vallée – Site de Beaufort
  • Hôpital corniche angevine – Chalonnes
  • Hôpital local de Doué-la-Fontaine
  • Hôpital local intercommunal Lys Hyrome – Site de Chemillé
  • Hôpital privé du Pôle santé des Mauges – Site de Saint-Martin Beaupréau
  • CH Haut Anjou – Site de Segré

Mayenne :

  • Hôpital Sud Ouest Mayennais – Site de Craon
  • Hôpital Sud Ouest Mayennais – Site de Renazé
  • Hôpital local d’Ernée
  • Hôpital local d’Evron

Sarthe :

  • Centre hospitalier de Château du Loir

  • Centre médical Georges Coulon Le Grand Lucé

  • Centre hospitalier de Saint-Calais

  • CH Alençon – Site de Mamers

Vendée :

  • Hôpital local de l’Île d’Yeu
  • Hôpital des Collines Vendéennes
  • CHS La Roche-sur-Yon – Site de Montaigu

Cette labellisation s’inscrit dans le cadre du Ségur de la Santé et de la réponse territoriale du réseau de proximité, au sein de laquelle les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) jouent, comme d’autres partenaires, un rôle majeur (19 CPTS validées en région).

Les hôpitaux de proximité sont un vecteur privilégié de la coordination ville – hôpital avec pour objectif de garantir la qualité des prises en charge, en assurant la continuité des parcours et l’accès aux soins et services de santé sur le territoire. Ils coopèrent étroitement avec les acteurs du médico-social, du domicile, des représentants des usagers et des élus.

Ainsi, en lien avec le projet de santé développé par les CPTS et les différents acteurs intervenant dans le domaine de la santé sur leur territoire, les hôpitaux de proximité se voient confier quatre grandes missions à travers cette labellisation :

  • apporter un appui aux professionnels de santé libéraux et aux autres acteurs impliqués pour répondre aux besoins de soins de la population ;
  • favoriser la prise en charge des personnes en situation de vulnérabilité et leur maintien dans leur lieu de vie, en relation avec les médecins traitants ;
  • participer à la prévention et à la mise en place d’actions de promotion de la santé sur leur territoire ;
  • contribuer, en fonction de l’offre existante, à la permanence des soins et à la continuité des prises en charge.

Une labellisation synonyme de financements

Pour remplir ces missions, les hôpitaux de proximité bénéficieront de deux formes de financement.

Leur activité de médecine bénéficie d’une garantie pluriannuelle de financement pour détendre la contrainte de la seule tarification à l’activité.

La réalisation des missions sera accompagnée par la création d’une dotation de responsabilité territoriale.

Dès fin 2021, des crédits d’aides à la contractualisation d’un montant de 75 000 € ont été attribués à chaque établissement dans le cadre de ces labellisations.

En 2020, l’ARS a également apporté un soutien spécifique et conséquent pour renforcer les missions des établissements de proximité apportant une aide en investissement à hauteur de 2,7 M€ pour la région