Pays de la Loire

La Communauté de communes des Coëvrons et l’ARS signent un premier Contrat local de santé

Actualité
Visuel
Signature du contrat local de santé par Jean-Jacques Coiplet, Directeur général de l’ARS Pays de la Loire et Joël Balandraud, Président de la Communauté de communes des Coëvrons
Jean-Jacques Coiplet, Directeur général de l’ARS Pays de la Loire et Joël Balandraud, Président de la Communauté de communes des Coëvrons, ont signé ce mardi 12 juin un premier Contrat local de santé (CLS), le quatrième du département de la Mayenne.
Corps de texte

Sur la base d’un diagnostic territorial, le CLS identifie des axes stratégiques et des actions portant sur la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins et l'accompagnement médico-social des 27 500 habitants du territoire.

Cette démarche commune permet une meilleure articulation des différentes politiques publiques en matière de santé. Le contrat, signé pour trois ans, fera l’objet d’une évaluation annuelle et finale. L’ARS participe directement au financement des actions et de leur animation ou par le biais des acteurs du territoire qu’elle accompagne par ailleurs.

Les deux signataires du CLS ont réalisé un diagnostic du territoire de la communauté de communes pour définir les priorités d’action. Entre autres constats, le diagnostic met en avant une population vieillissante, composée majoritairement des catégories socioprofessionnelles des « retraités », « ouvriers » et « agriculteurs exploitants ».

Les indicateurs de santé du territoire sont satisfaisants (pas de surmortalité générale, ni de surmortalité prématurée), malgré une surmortalité significative pour le suicide.

En matière d’offre de soins, l’accès à un médecin généraliste constitue un point de vigilance, car plus de la moitié d’entre eux ont plus de 55 ans et des départs en retraite sont prévisibles. Le diagnostic souligne toutefois une dynamique territoriale naissante entre trois Maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) : Evron, Montsûrs et Vaiges. L’hôpital de proximité d’Evron a un rôle « ressources » important.

La prise en charge des personnes dépendantes ou en perte d’autonomie est organisée par des services de coordination et d’aide pour le maintien à domicile, dont la complémentarité doit être améliorée. 5 EHPAD proposent par ailleurs une offre diversifiée. Le diagnostic met en évidence des besoins en matière d’accueil séquentiel et d’hébergement pour personnes handicapées vieillissantes.

En matière de prévention et promotion de la santé, les actions doivent être renforcées, mieux coordonnées et plus visibles pour les acteurs du territoire. L’Education Nationale et les services agissant dans le champ de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse sont impliqués dans cette dynamique.

Sur la base de ces constats, les acteurs ayant participé à l’élaboration du CLS (voir la gouvernance du CLS ci-dessous) ont identifié 5 axes stratégiques et 32 actions qu’ils s’engagent à mettre en œuvre sur la durée du contrat :

  • Axe 1 : Accompagner le bien vieillir et notamment le maintien à domicile sur le territoire

Cet axe s’attache d’une part à fluidifier les parcours des personnes dépendantes ou en perte d’autonomie et à prévenir la perte d’autonomie.

  • Axe 2 : Renforcer l’accès à la santé

Il s’agit de pérenniser, de renforcer l’offre de soins et de favoriser la venue de nouveaux professionnels sur le territoire.

  • Axe 3 : Renforcer la promotion de la santé et la prévention

Un accompagnement méthodologique des acteurs du territoire est programmé à partir de septembre 2018 afin d’étayer les compétences, et soutenir la déclinaison des actions dans une démarche de santé communautaire.

  • Axe 4 : Améliorer l’accès à la santé mentale sur le territoire

Ces actions seront déclinées en lien avec le programme territorial en santé mentale (PTSM) de la Mayenne en cours de construction.

  •  Axe 5 : Améliorer l’accès aux services de santé

Il s’agit de faire connaître et de rendre accessible aux habitants du territoire les services de santé.

  • Accès à la santé : accompagnement des projets de santé des professionnels libéraux du territoire ; Mise à disposition de solutions d’hébergement pour faciliter l’accueil des stagiaires, internes et remplaçants.
  • Prévention et de la promotion de la santé : formation de quinze acteurs locaux (professionnels de la petite enfance, du secteur de la jeunesse, de l’enseignement, de l’action sociale, d’élus, d’habitants bénévoles dans des associations) assurée en septembre 2018 par le service prévention de la Mutualité Française des Pays-de-la-Loire.
  • Santé environnement : actions sur l’amélioration de l’habitat, la sensibilisation sur la qualité de l’air intérieur dont le radon et sur les risques allergiques.

Aller plus loin

Documents à télécharger

La gouvernance du CLS

La gouvernance est assurée par un comité de pilotage constitué de l’ARS Pays de la Loire, la Communauté de communes des Coëvrons, le Conseil départemental  de la Mayenne, l’hôpital de proximité d’Evron, l’Education Nationale, les caisses d’assurance maladie (CPAM, MSA), la Caisse d’allocations familiales et les professionnels de santé libéraux.