Fonds de lutte contre les addictions

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Environnement, santé publique et prévention
Statut
En cours
Accroche
La lutte contre les addictions est l'une des cinq priorités du Projet régional de santé 2018-2022. Ce fonds financera des actions de prévention portant sur l’ensemble des produits psychoactifs : tabac, alcool, autres substances psychoactives.
Corps de texte

Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique, en raison des dommages sanitaires et sociaux qu’elles induisent, de leurs conséquences en termes d’insécurité, du fait du trafic et de la délinquance, et de leur coût pour les finances publiques. En Pays de la Loire, c'est l'une des cinq priorités du Projet régional de santé 2018-2022.

 

Le programme régional de prévention des addictions (PRPA) 2019-2022, élaboré en concertation avec tous les acteurs de la région, a été validé en décembre 2018. Ce sont près de 40 actions qui sont en cours actuellement.

 

Le fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives financera des actions de prévention portant sur l’ensemble des produits psychoactifs ; le tabac, l’alcool et les autres substances psychoactives, avec une priorité accordée au cannabis notamment du fait des interactions fortes de sa consommation avec celle du tabac.

 

En 2020, les actions qui seront retenues devront obligatoirement répondre à au moins l’un des 3 axes ci-dessous :

  • Axe 1 : Protéger les jeunes et éviter l’entrée dans le tabagisme ainsi qu’éviter ou retarder l’entrée dans la consommation d’autres substances psychoactives ;
  • Axe 2 : Aider les fumeurs à s’arrêter de fumer / réduire les risques et dommages liés aux consommations de substances psychoactives ;
  • Axe 3 : Amplifier certaines actions auprès de publics prioritaires dans une volonté de réduire les inégalités sociales de santé.

Pour rappel, la poursuite du développement de l’action « Lieux de santé sans tabac » est également une priorité principalement pour les établissements qui ont une activité « femme, mère, nouveau-né, enfant », ou qui sont autorisés à l’activité de soins de gynécologie obstétrique ainsi que les établissements de soins autorisés à traiter les patients atteints d’un cancer
 

Modalités pour déposer votre demande : 

Pour toute question portant sur votre projet, vous pouvez solliciter la mission d’appui technique portée par la SRAE Addictologie dans le cadre de ce fonds.

Votre demande peut être déposée dès que votre dossier est finalisé et au plus tard le 31 décembre 2020. Il n’y a pas, contrairement aux années précédentes, de fenêtre de dépôt spécifique.

Les dossiers de candidature doivent être transmis par voie électronique sur la boîte messagerie suivante : ARS-PDL-DSPE-PADS-SUBV@ars.sante.fr

Aller plus loin