Pays de la Loire

D-Nut : une application de repérage de la dénutrition des personnes âgées pour les infirmiers intervenant au domicile

Actualité
Date de publication
Visuel
D-Nut application de repérage d ela dénutrition des personnes âgées de 60 ans vivant à domicile. Pour les infirmier libéraux.
La dénutrition touche un grand nombre de personnes âgées vivant à domicile. Pour aider les infirmiers libéraux à repérer la dénutrition de leurs patients âgés, l’application mobile D-Nut va être testée par des professionnels de la Mayenne et de la Sarthe.
Corps de texte

1 personne âgée sur 10 vivant à domicile est dénutrie. Cela engendre des risques d’infection, de plaies non cicatrisantes, de fonte de la masse musculaire, de troubles psychiques, de perte de l’équilibre, etc. Cela peut même aller jusqu’à l’hospitalisation de la personne. Le repérage précoce de la dénutrition est un facteur clé de la prévention de la perte d’autonomie.

Pour aider les infirmiers à détecter la dénutrition de leurs patients âgés, l’ARS Pays de la Loire, l’URPS Infirmiers Libéraux et la SRAE Nutrition lancent, avec l’appui du GCS E-santé et du Gérontopôle, une application de repérage de la dénutrition pour les personnes de plus de 60 ans : D-Nut.

Simple d’utilisation et gratuite, conçue par des infirmiers pour les infirmiers, l’application permet à l’aide d’un court questionnaire de qualifier le niveau de dénutrition de la personne âgée.

  1. L’infirmier demande la création de son compte à l’URPS Infirmiers Libéraux des Pays de la Loire
  2. Il installe l’application D-Nut sur son smartphone ou sa tablette
  3. Il reçoit aussi un kit d’utilisation comprenant une échelle visuelle d’évaluation des apports alimentaires, un mètre-ruban et des fiches pédagogiques
  4. Pour évaluer l’état nutritionnel d’un patient, l’infirmier crée sa fiche dans l’application ou ré-ouvre sa fiche si elle a déjà créée lors d’une précédente visite
  5. Un questionnaire non finalisé peut être enregistré pour être poursuivi lors d’une prochaine visite
  6. A la fin de l’évaluation, l’infirmier obtient le statut nutritionnel du patient
  7. Un compte-rendu peut être transmis au médecin traitant via messagerie sécurisée
  8. Pour le suivi de ses patients dénutris ou ayant un risque de dénutrition, l’infirmier peut configurer des notifications et retrouver le résultat des précédentes évaluations

L’application D-Nut va être testée au cours des mois à venir par des infirmiers de la Mayenne et de la Sarthe. L’évaluation prévue à l’issue de cette phase de test permettra d’envisager la généralisation de l’outil à l’ensemble la région.

Pour présenter l’outil aux infirmiers qui souhaitent utiliser D-Nut dans cette phase de lancement, des réunions sont organisées à Laval (mardi 9 octobre) et au Mans (mardi 16 octobre).

Si vous souhaitez participer à la réunion prévue au Mans le 16 octobre, complétez le formulaire en ligne sur le site de l’URPS Infirmiers libéraux des Pays de la Loire :
www.urps-infirmiers-paysdelaloire.fr/fr/inscription-lancement-application-d-nut,1446,238282.html

Des infirmiers « ambassadeurs » de l’URPS Infirmiers libéraux vont également dans les prochaines semaines proposer l’outil à d’autres infirmiers exerçant dans les territoires d’expérimentation.

Cette initiative portée par l’ARS et l’URPS Infirmiers libéraux s’inscrit dans un programme régional plus global de développement des services numériques d’appui à la coordination des acteurs. Cette stratégie régionale numérique, partagée avec les acteurs du territoire, répond aux enjeux de la stratégie nationale de santé qui prévoit notamment de développer un socle de services pour toutes les activités nécessitant une coordination des acteurs.

Aller plus loin

Contact

Contenu

URPS Infirmiers libéraux des Pays de la Loire
Tél. : 02 40 69 19 75
Email : contact@urps-idel-paysdelaloire.fr