COVID 19 – Pour continuer d'être protégés face au Covid, que vous soyez âgés ou fragiles, faites rapidement votre dose de rappel

Communiqué de presse

L'évolution départementale de la situation sanitaire est marquée depuis plusieurs jours par une dégradation nette et continue des indicateurs épidémiologiques.

Au 29 octobre 2021, le taux d'incidence en Vendée s'élève à 92,9 cas pour 100 000 habitants, alors-même qu'il n'était que de 17,4 cas pour 100 000 habitants le 5 octobre dernier.

Cette augmentation du nombre de cas concerne principalement les personnes de plus de 65 ans. Sur les cinq dernières semaines, le taux d’incidence pour cette tranche d’âge de la population a été multiplié par 9 et le taux de positivité par 5 en Vendée, pour atteindre aujourd’hui 202,9 cas pour 100 000 habitants.

La reprise, légitime, des activités sociales et culturelles depuis la rentrée et la participation des personnes de plus de 65 ans à des évènements festifs, culturels, de loisirs..., mêlant activités et temps conviviaux se traduit par plusieurs épisodes groupés de cas (clusters). Cela se traduit malheureusement par des contaminations, des hospitalisations mais aussi par des admissions en réanimation.

Pour limiter les formes graves de la maladie et le risque de transmission, il est important que les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes fragiles soient vaccinées. 

Depuis le 1er septembre 2021, il est possible et nécessaire de recevoir une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19. Les personnes âgées de plus de 65 ans doivent engager sans tarder leur rappel vaccinal. C'est la meilleure des protections.

En Vendée, près de 46% des personnes éligibles au rappel vaccinal, avec la condition d’avoir reçu la 2ème injection il y a plus de six mois, n’ont pas encore bénéficié de cette troisième dose.

Au fil des mois, l’efficacité des vaccins diminue légèrement tant que l’organisme n’est pas stimulé par la rencontre avec le virus. Pour relancer l’immunité et garantir le plus haut niveau de protection face au Covid-19, une dose de rappel est donc nécessaire.

La dose de rappel concerne les personnes les plus exposées au risque de forme grave de Covid-19 :

  • les résidents d’EHPAD, USLD et résidences autonomie ;
  • toutes les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes ayant reçu une dose unique de vaccin Janssen ;
  • les personnes immunodéprimées, à haut risque de formes graves ou atteintes de comorbidités, dès 12 ans ;
  • l’entourage des personnes immunodéprimées, dès 18 ans ;
  • les professionnels des secteurs de la santé, du médico-social ou du transport sanitaire ou les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables ou les pompiers.

La dose de rappel doit être faite dès 6 mois après la dernière dose, ou dès 4 semaines pour les personnes ayant reçu une dose de vaccin Janssen. Les personnes sévèrement immunodéprimées peuvent recevoir le rappel à partir de 3 mois après la dernière injection, sur avis médical.

Il est possible de faire le vaccin contre la grippe et le rappel contre le Covid-19 en même temps.

Les 10 centres de vaccination vendéens, comme les professionnels de santé (médecin traitant, pharmacien, cabinet infirmier…) restent à disposition avec des rendez-vous disponibles pour réaliser la vaccination et les rappels vaccinaux (www.sante.fr).

Un numéro vert est mis en place par le ministère des Solidarités et de la Santé pour aider. Le 0800 730 957 est accessible 7J/7, de 6h à 22h.

Aller plus loin

Contact

Service départemental de la communication interministérielle

Tél : 02 51 36 72 00 - Portable : 06 74 75 23 16 (à l'usage de la presse uniquement)

Mél : pref-communication@vendee.gouv.fr

29 rue Delille, 85000 La Roche-sur-Yon