Covid-19 – Fermeture des centres de vaccination de la Loire-Atlantique : la campagne de vaccination se poursuit en proximité chez les professionnels de santé libéraux

Communiqué de presse

Grâce à une bonne couverture vaccinale et en raison de nombreuses contaminations depuis le début de l’année en Loire-Atlantique, la demande de rendez-vous pour des vaccinations diminue. Le dispositif de vaccination évolue en conséquence avec la fermeture des quatre derniers centres du département le 30 avril. La campagne de vaccination se poursuit en proximité.

Depuis le début de la campagne de vaccination début 2021, 2 146 125 injections ont été réalisées dans les centres de vaccination de la Loire-Atlantique. Grâce à la mobilisation de tous les acteurs (professionnels de santé, collectivités territoriales, associations…), la couverture vaccinale dans le département est aujourd’hui de 81,5% (part de la population générale ayant un schéma initial complet).

Avec 61,8% des habitants ayant réalisé leur dose de rappel et 372 022 personnes testées positives à la Covid-19 depuis le 1er janvier 2022, la demande de rendez-vous diminue en Loire-Atlantique (près de 65 000 injections réalisées chaque semaine dans les centres de vaccination du département à la mi-janvier, contre à peine 800 la semaine dernière) et le dispositif de vaccination évolue en conséquence. Les quatre derniers centres de vaccination du département fermeront le 30 avril prochain : il s’agit des centres de Nantes, Ancenis, Châteaubriant et Saint-Nazaire.

La campagne de vaccination se poursuit en proximité chez les médecins généralistes, les infirmiers libéraux et dans les pharmacies d'officine, qui restent pleinement mobilisés sur la vaccination.

Pour prendre rendez-vous pour une vaccination, consultez le site Sante.fr.

Une aide téléphonique à la prise de rendez-vous en ligne est mise en place par les services de l’Etat : le 0800 730 957 pour les 80 ans et plus, et le 0 800 009 110 pour les 12/79 ans. Ces numéros sont accessibles tous les jours de 6h à 22h.

Pour réduire les risques de complications et de transmission du virus, la vaccination reste essentielle

La campagne de vaccination en 2ème rappel (« 4ème dose ») concerne désormais :

  • les personnes âgées de 60 à 79 ans qui ont réalisé leur 1ère dose de rappel il y a plus de 6 mois
  • les résidents d’EHPAD/USLD et les personnes immunodéprimées qui ont réalisé leur 1er rappel il y a plus de 3 mois

Les femmes enceintes sont également plus à risque de développer une forme grave de la maladie et sont aussi invitées à se vacciner, pour elles-mêmes et pour leur enfant à naître.