COVID-19 : ajustements du dispositif de vaccination en Loire-Atlantique

Communiqué de presse

Avec 89% de la population de plus de 12 ans ayant reçu une 1ère dose de vaccin (et 84% ayant un schéma vaccinal complet), le département de la Loire-Atlantique possède à présent une couverture vaccinale assez élevée et l’activité des centres de vaccination diminue. C’est pourquoi l’ARS et la Préfecture de la Loire-Atlantique ajustent le dispositif de vaccination du département à compter du 30/9.

Malgré le démarrage des rappels de vaccination (pour les personnes de 65 ans et plus et celles présentant des comorbidités à risque de formes graves de Covid-19) et la part de la population restant à vacciner, la demande de prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination est moins forte et leur activité va continuer de diminuer progressivement : d’une activité de 100 000 injections par semaine au cœur de l'été, l’activité devrait baisser autour de 30 000 injections fin septembre. Dans les semaines à venir, la campagne en centres de vaccination va se poursuivre mais va s’adapter à l’évolution de la demande et des besoins. La campagne de vaccination se poursuivra également en proximité dans les cabinets médicaux et infirmiers et les pharmacies d'officine, qui restent pleinement mobilisés sur la vaccination.

Sur proposition des collectivités territoriales concernées, et après accord de l’ARS et de la Préfecture, 5 centres de vaccination vont fermer en Loire-Atlantique d'ici début octobre :

  • Blain au 30 septembre
  • La Baule au 30 septembre
  • Saint-Herblain au 1er octobre
  • Service de santé au travail de la région nantaise (SSTNR) au 30 septembre
  • Saint-Brévin-les-Pins au 1er octobre

Pour les communes concernées, cela permettra la reprise des activités habituelles, notamment activités sportives et de loisirs, dans les salles qui étaient mises à disposition pour la vaccination. De plus, cela permettra de faire évoluer l’offre vers des équipes mobiles de vaccination pour aller vers les publics qui ne peuvent pas facilement se déplacer en centre de vaccination.

Ces centres assureront néanmoins la vaccination des publics scolaires et la poursuite du schéma vaccinal pour les personnes ayant reçu une 1ere injection avant leur fermeture.

En prévision de la fermeture du centre du Vigneau le 1er octobre, la Ville de Saint-Herblain et l’Agence Régionale de Santé ouvrent à partir du 6 septembre une équipe mobile de vaccination. D’une capacité vaccinale de 300 à 400 injections par jour, cette équipe composée d’un ou deux infirmiers, d’un médecin, et d’un agent administratif, est conçue pour répondre de manière agile aux besoins.

Les centres de vaccination qui restent ouverts vont également adapter leur organisation à la diminution de l’activité vaccinale : réduction du nombre de professionnels assurant la vaccination, déménagement dans des salles plus petites, éventuellement une adaptation des horaires d’ouverture.

A Nantes, le centre de vaccination situé aujourd’hui au Parc des expositions de la Beaujoire ouvrira ses portes à la salle municipale Nantes Erdre à partir du mardi 5 octobre.

Parallèlement, un centre de vaccination mobile se déplacera dans plusieurs quartiers de la ville du 15 septembre au 9 novembre.

Plus d’informations sur le site internet de Nantes Métropole : https://metropole.nantes.fr/actualites/2021/egalite-sante-solidarite/un-centre-de-vaccination-mobile

Le maillage du territoire en centres de vaccination sera maintenu avec 13 centres répartis sur l’ensemble du département début octobre.

En fonction de l’évolution de la situation, et de la progression de la vaccination par les professionnels de santé de ville, le dispositif de centres de vaccination pourrait encore évoluer courant du mois d’octobre.

 

Restons mobilisés : tous vaccinés, tous protégés !