Pays de la Loire

Coronavirus en Pays de la Loire : trois nouveaux cas confirmés

Communiqué de presse
L'ARS confirme trois nouveaux cas de coronavirus dans la région. Ces personnes étaient suivies par l’ARS, car identifiées comme « cas contact » d’un patient hospitalisé en Bretagne.
Corps de texte

Ce vendredi 28 février, l’ARS Pays de la Loire confirme qu’une femme de 58 ans du département de la Mayenne, sa fille de 25 ans et son gendre de 25 ans du Maine-et-Loire ont été diagnostiqués positifs au coronavirus ce vendredi 28 février à 18h30. Ces personnes étaient suivies par l’ARS, car identifiées comme « cas contact » d’un patient hospitalisé en Bretagne. Ils ont été pris en charge aujourd’hui au CHU d’Angers où des tests virologiques ont été réalisés. Ils sont actuellement hospitalisés et leur état de santé est rassurant. Suite à cette confirmation, l’ARS Pays de la Loire et Santé publique France (SPF) ont entrepris d’établir la liste des personnes avec qui ces patients ont été en contact rapproché ces derniers jours afin de prendre toutes les mesures possibles pour contenir les éventuelles transmissions du virus. Au total, quatre cas ont donc été confirmés en Pays de la Loire.

Conformément au protocole rappelé ce jour en point presse, si les sujets contacts proches des trois patients présentent des symptômes de type fièvre, toux et difficultés respiratoires, des prélèvements biologiques seront alors effectués à des fins de détection d'une éventuelle présence du virus Covid 19. En l’absence de signes cliniques ou en cas de résultats négatifs, un isolement à domicile doit être observé pendant 14 jours. Dans ce cas, l'ARS appelle quotidiennement ces personnes pour suivre l'évolution éventuelle des signes cliniques.

Le port du masque chirurgical est recommandé pour les personnes ayant séjourné en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran ou dans les régions de Lombardie et de Vénétie et d’Émilie-Romagne en Italie, pendant les 14 jours suivant leur retour. Il est également recommandé aux personnes malades pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne.

Le port de ce type de masque par la population lorsqu’elles ne sont pas malades ou lorsqu’elles n’ont pas voyagé dans une zone touchée par le virus afin d’éviter d’attraper le Coronavirus COVID-19 n’est pas recommandé et son efficacité n’est pas démontrée.  Les masques FFP2 sont réservés aux professionnels de santé. Par ailleurs, le Ministère chargé de la santé anticipe une possible phase épidémique et travaille sur l’ouverture de lignes supplémentaires de production de masques.

Les gestes barrières, comme notamment se laver les mains régulièrement ou utiliser des gels hydro-alcooliques, sont des réflexes incontournables à adopter pour se protéger de la maladie comme pour se protéger des autres virus qui circulent en période hivernale.

Se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique, porter un masque jetable quand on est malade

 

Se laver les mains à l'eau et au savon pendant 30 secondes puis se sécher les mains avec une serviette propre ou à l'air libre

 

Une fois les mains lavées, prenez le masque, le bord rigide vers le haut ; Moulez le renfort rigide du haut du masque sur la racine du nez ; Placez le masque sur votre visage et attachez-le (soit par les élastiques derrière les oreille, soit par les lacets derrière la tête et la nuque) ; Abaissez le bas du masque sur le menton

La conduite à tenir pour la population

Au retour et dans les 14 jours suivant un séjour dans une zone où circule activement le virus « Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), Singapour, Corée du Sud, Iran, régions de Lombardie et de Vénétie et d’Émilie-Romagne en Italie » :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…)
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…)
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…)
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…)
  • Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée compte tenu de la difficulté à leur faire porter un masque toute la journée.

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :

  • Contactez rapidement le SAMU Centre 15 en signalant votre voyage
  • Évitez tout contact avec votre entourage, conservez votre masque
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital

 

Le numéro vert pour toutes questions non-médicales

Les informations de référence sont actualisées chaque soir en lien avec le Service d’information du Gouvernement et sont disponibles sur le site du ministère  et sur le site du gouvernement.

https://solidarites-sante.gouv.fr/coronavirus

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Pour toutes questions d’ordre médical, un seul réflexe : le 15

Aller plus loin

Liens utiles

Contact

Contenu

Contact presse :

Service communication

06 78 26 56 94 / ars-pdl-communication@ars.sante.fr