Coronavirus (Covid-19) : Espace dédié aux professionnels du médico-social

Article
Visuel
A jour du 07/09/2020
Les mises à jour depuis la version précédente sont identifiables par la mention *MàJ→
Les consignes et recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction du contexte épidémique.
Corps de texte

Message  à  l’attention des ESMS PA/PH  

Même si la situation de notre région face à l’épidémie de Covid-19 est globalement favorable, nous voyons apparaître ici ou là des signes de reprise sur certains territoires montrant que le virus circule toujours.

« Prendre soin et protéger » la population est notre priorité  : intensification du dépistage pour casser les chaines de transmission et renforcement des mesures barrières en sont les deux mesures essentielles.

Dans ce contexte, nous nous devons de continuer à faire preuve de la plus grande vigilance, afin de contenir la propagation du virus, notamment pour protéger les personnes les plus à risque de forme grave de Covid-19, en particulier les personnes âgées, vivant avec un handicap ou en situation de précarité.

Il importe donc d’être en alerte permanente pour éviter une reprise de l’épidémie.

Il convient encore et toujours de vous assurer de l’application rigoureuse des consignes élaborées pour limiter le risque de propagation du Covid-19, parmi lesquelles les principales sont l’application stricte des mesures barrières pour le personnel,  les intervenants extérieurs et les visiteurs (lavage des mains, précautions gouttelettes dont port du masque chirurgical systématique, protocoles de désinfection) et des mesures de distanciation physique pour les contacts non indispensables.

La surveillance des signes évocateurs de Covid-19 chez les personnes âgées, précaires ou vivant avec un handicap doit également perdurer, notamment les signes respiratoires, la fièvre, mais également la perte du goût et de l’odorat, un syndrome confusionnel et les syndromes digestifs. Toutes les suspicions de cas, cas positifs  et décès chez les résidents, les personnes accompagnées et :ou les personnels doivent faire l’objet d’un signalement systématique et sans délai sur le portail de signalement de Santé Publique France.

Vous veillerez à un renforcement des mesures barrières et de protection de vos salariés et des personnes accompagnées. En  fonction de l’évolution épidémique locale, des dispositions renforcées plus restrictives pourront être prises, à tout moment, notamment la possible réactivation des plans de confinement.

 

  • Messages clés sur le secteur personnes-âgées
  • L’ensemble des mesures de prévention des risques COVID19 doivent être appliquées au sein des ESMS. 
  • Les EHPAD, acteurs clef de l’aval des établissements de santé, doivent admettre en priorité des personnes âgées sortant d’hospitalisation.

L’évolution de la situation épidémiologique montre depuis quelques semaines une dégradation des indicateurs épidémiologiques dans certains départements, qui exige de nous tous la plus grande vigilance.

Dans ce contexte de reprise partielle de foyers épidémiques dans certains départements français, les personnes les plus fragiles doivent bénéficier de mesures de protection renforcées.

Au regard de ce contexte, un nouveau protocole national du 11/08/2020 relatif au renforcement des mesures de prévention et de protection des établissements médico-sociaux accompagnant des personnes à risque de forme grave de Covid-19 ayant vocation à être utilisé en cas de dégradation de la situation épidémique a été diffusé à l’ensemble des établissements concernés de la région.

Ainsi, dans le prolongement du protocole de retour à la normale du 16/06/2020, un certain nombre de mesures peuvent être mises en œuvre ou réactivées en cas de dégradation de la situation épidémique.

Même en l’absence de dégradation de la situation épidémique dans le territoire concerné, il est fortement recommandé aux établissements d’anticiper les mesures à réactiver en cas de nécessité. Le protocole répertorie de façon synthétique l’ensemble des mesures pouvant être mises en œuvre ou réactivées en cas de dégradation de la situation épidémique ICI.

Il revient aux directrices et directeurs d’établissement de décider des mesures applicables localement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante, en particulier les médecins coordonnateurs dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), en fonction de la situation sanitaire de l’établissement et dans le respect des préconisations locales délivrées par les ARS.

Les éléments suivants doivent a minima être anticipés :

  • renforcement du protocole d’hygiène en cas d’apparition de cas suspects ou confirmés de Covid-19 ;
  • anticiper la constitution ou reconstitution d’un secteur dédié aux cas suspects ou confirmés de Covid-19 ;
    prise de contact avec le CPias ou une équipe d’hygiène sur les conditions d’hygiène à mettre en place ou renforcer, si ce contact n’a pas eu lieu antérieurement ;
  • vérification de la bonne appropriation du protocole d’hygiène avec les professionnels et le cas échéant formation rapide ;
  • réactivation du lien avec les astreintes téléphoniques « personnes âgées » du territoire ;
  • vérification de la bonne tenue à jour des dossiers médicaux ;
  • suivi renforcé de l’état des stocks en capacités sensibles (équipements de protection individuels (voir encadré infra), médicaments, produits de bio-nettoyage notamment) ;dans le cadre des plans de continuité ressources humaines, anticiper les éventuels besoins de renforts en ressources humaines. Les ressources locales doivent être mobilisées en première intention. En complément, il est à noter qu’une plateforme nationale est opérationnelle depuis le 10 juillet 2020 pour recueillir les demandes de renforts des EHPAD, lorsque leurs viviers locaux habituels sont insuffisants
    https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/);
  • anticiper les mesures de limitation de la circulation et d’encadrement des visites, des sorties, des admissions et du fonctionnement des accueils de jour, à prendre en cas
    d’aggravation de la situation (voir focus infra).

Par ailleurs, 2 modèles d’affiche d’information pour les visiteurs en EMS  sont également disponibles : l’une à utiliser en « situation normale » ICI  et l’autre en cas de décision de mise en œuvre de mesures plus restrictives en cas de rebond épidémique au sein de l’établissement et/ou sur le territoire ICI.

 

    Documents nationaux

    Textes réglementaires / instructions /FAQ nationales

    • Guide national à l’attention des établissements de santé et établissements médico-sociaux  - Gestion des cas groupés – clusters de Covid-19 – (ici)

      Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT) : étape 3 du déconfinement – les conditions de reprise d’activité et les mesures de soutien financier -26/06/2020 (ICI)

    • Consignes et recommandations applicables aux structures médico-sociales pour enfants et adultes en situation de handicap (ici).

      Date d’application des consignes : A compter du 24 juin 2020

    • L’opportunité de réalisation de tests par RT-PCR de nouveaux professionnels et revenant de congés est appréciée au regard de la réponse à un questionnaire visant à s’assurer que le professionnel ne présente pas de signes ou symptômes rencontrés dans le repérage du COVID-19, ou qu’il ne soit pas en contact avec des personnes potentiellement malades (remise de l’attestation de remplissage à l’établissement).  Un modèle est disponible ici. En tout état de cause, la reprise du travail devra se faire avec un strict respect des mesures barrières et une surveillance de l’état de santé pendant 7 jours. Si le gestionnaire envisage de proposer un dépistage systématique au retour des congés des salariés, il convient d’anticiper à l’avance la réalisation de prescriptions (ordonnances) avant le départ en congés via les services de santé au travail.
    • Protocole sanitaire actualisé relatif aux séjours de vacances adaptées aux personnes en situation de handicap – 23 juin 2020 - (ici)
    • Liste des organismes agréés Vacances Adaptées Organisées (VAO) – en Pays de la Loire (ICI)
    • 17/06/2020 -  Retour à la normale dans les établissements d’hébergement pour personnes agées ( EHPAD, USLD, et résidence autonomie) - (ici)
    • 11/08/2020 – Protocole relatif au renforcement des mesures de prévention et de protection des établissements médico-sociaux ICI
    • *MàJ→28/08/2020 – Instruction nationale indiquant les consignes et recommandattions concernant l’appui des établissements de santé aux EHPAD et aux USLD ICI

    Etablissements concernés par un risque de contagion ou de transmission virale :

    • Protocole national relatif aux consignes applicables sur le confinement dans les ESSMS et Unités de soins de longue durée (ici) – Mise à jour du 04 juin 2020
    • Interventions à domicile en période de déconfinement et à l’approche de la saison estivale - (ici)
    • Lignes directrices pour l'organisation de séjours de vacances/répit à destination des personnes en situation de handicap et de leur famille (ici) - Date d’application de ces consignes : à compter du 3 juin 2020
    • Protocole sanitaire relatif aux séjours de vacances adaptées aux personnes en situation de handicap dans le cadre de la crise sanitaire (ici)

    Réouverture des ESAT et masques

    Source : Fiche « Les établissements et services d’aide par le travail (ESAT) : la sécurisation financière des ESAT et des revenus des travailleurs en situation de handicap, et les conditions de reprise progressive et adaptée de l’activité » - 29/04/2020

    « La protection sanitaire des travailleurs en situation de handicap et des professionnels doit être assurée dans le respect des règles de sécurité sanitaire relatives aux gestes barrière et à la distanciation, ainsi qu’en référence aux consignes édictées par le ministère du travail. En référence à ces éléments, le recours à un masque « barrière » de catégorie 1 est recommandé dès lors que la distanciation n’est pas assurée ».

    Masque barrière de catégorie 1 = masque grand public en tissu réutilisable plusieurs fois (Type 1 : 80 à 90% de filtration - Type 2 : 70% de filtration - Norme AFNOR spec S76-001).

    Il appartient aux ESAT, en leur qualité d’employeur, de fournir aux professionnels et aux travailleurs handicapés les moyens de protection nécessaires en fonction des activités exercées et des conditions de travail particulières mises en place dans le cadre de leur plan de reprise d’activité.

    A noter : Les recommandations relatives au port du masque dans l’espace public, dans les transports et en situation de travail seront précisées dans le cadre des consignes relatives au déconfinement. Les consignes contenues dans la fiche du 29 avril 2020 sont des recommandations en l’état actuel des préconisations concernant les situations de travail. Elles seront précisées en fonction des recommandations à venir.

    Archives

    Informations générales sur le COVID-19 (Santé Publique France) - Identification des cas - Conduites à tenir

    Masques - EPI

    Autres dispositifs/ressources

    Ressources régionales

    Archives