Pays de la Loire

Article 51: le premier projet d’expérimentation a été autorisé en Pays de la Loire

Actualité
Date de publication
Visuel
Logo de l'article 51 de la LFSS 2018
Le projet porté par la MSP Réseau de Santé Le Mans Ouest (RSMO) vise à faciliter le suivi à domicile conjoint des personnes invalides et/ou âgées par les médecins traitants et les infirmiers. C'est le premier projet d'expérimentation autorisé en Pays de la Loire dans le cadre de l'article 51 de la LFSS 2018*.
Corps de texte

Constat initial : 

Avec une couverture de médecin généralise s’appauvrissant sur le secteur, en l’absence de problématique médico-sociale nouvelle, le médecin ne peut plus se déplacer à domicile qu’une ou deux fois par an.

Or une partie de la patientèle des médecins traitants du secteur nécessite une surveillance et un suivi adaptés à leurs âges et leurs pathologies afin de prévenir ou d’éviter des situations devant les amener à une plus forte dépendance, voire une hospitalisation. C’est cette population qui est ciblée dans le cadre du projet : les  personnes âgées de plus de 80 ans  et les personnes en situation de handicap en ALD (affection de longue durée) ne pouvant pas se déplacer au cabinet du médecin.

Le projet poursuit 3 objectifs :

  • Améliorer l’accessibilité aux soins des personnes âgées et/ou en situation de handicap ne pouvant plus quitter leur domicile et nécessitant des soins coordonnés à domicile
  • Améliorer la qualité des soins grâce à une prise en charge et un suivi en proximité plus régulier, une meilleure connaissance médicale du patient par l’infirmier(ère), et une meilleure coordination médecin/ infirmier(ère)
  • Améliorer les conditions de travail des professionnels de santé avec :
  1. une diminution du niveau d’épuisement des médecins traitants et de leur sentiment de ne plus être en mesure d’apporter des soins de qualité à certains de leurs patients compte tenu de leur charge de travail
  2. un fort intérêt des infirmiers(ères) pour une activité davantage en lien avec les médecins généralistes et renforçant leur rôle de professionnels de proximité auprès des malades.

Modalités organisationnelles et financières :

Le projet consiste en la mise en place d’un suivi de proximité coordonné entre médecin traitant de la MSP et l’infirmier(ère) du secteur pour ces personnes permettant au médecin de réduire ses déplacements au domicile du patient (une à deux fois par an). Le suivi mensuel du patient est assuré par l’infirmier(ère) du patient sur la base du protocole et du plan personnalisé de soins établis  au démarrage et à l’aide d’une grille de suivi informatisée transmise au médecin qui décide alors de la procédure à suivre selon les typologies de situations. 

Le financement du suivi coordonné médecin / infirmier(ère)  se fait sous la forme d’un forfait annuel par patient inclus dans le dispositif, versé à la MSP.

 

*LFSS 2018 : loi de financement de la sécurité sociale 2018